[RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:42

Egilon a écrit: [Arrivée à Tours]

A bout de souffle, épuisé par le froid, la faim, les membres endoloris par des conditions de voyage désastreuse, la peau gercée, mes yeux cernés … L’homme venait d’arrivé à Tours après avoir souffert sur les routes … L’armée ? Non … Brigand ? Non plus … Il sort de prison ? Encore moins … Un voyageur perdu ? A moitié … il sait où il est mais ne sait plus vraiment si la vie de nomade l’attire. Ses chausses trouées, sa bourse vidée de tous ses écus, ses vêtements déchirés, cette sensation de saleté … tout cela lui fait penser qu’il devrait arrêter de voyager …

L’homme se dirige alors dans les rues de Tours transportant en lui un certain mal être, enfin se dirige, il va tout droit. En effet, l’accoutrement qu’il arborait, était loin d’être des plus présentable … Sans parler de son hygiène actuelle … Un bon bain d’eau chaude, il en rêve toutes les nuits, enfin celles où il dort et non celles ou le froid le garde éveillé. Tête baissée, échine courbée, d’un pas hésitant il avance et s’enfonce de plus en plus dans les rues de Tours, mais pas de railleries, tout ce qu’il fait pour passer inaperçu fonctionnerait ? non il a toujours eu la finesse d’un bœuf dans une cage à poule … Les turons sont alors bien plus sympathiques et accueillant que la plus part des autres citoyens ? ça il allait le découvrir …

Lorsque le brun leva la tête, il se retrouva devant une bâtisse, mais pas n’importe laquelle … Il leva les yeux au ciel, un sourire en coin, et il marmonna pour lui-même « Sacré Très-haut … Vous avez toujours guidé mes pas, maintenant vous me dictez ma vie ». Il prit son arrivée devant le cadastre comme un signe, une décision divine, lui faisant comprendre que sa vie de vagabond devait cesser en ce jour.

Bête et discipliné, il se dirigea vers la porte, se disant que le bureau devait être ouvert étant donné que les volets étaient ouverts et qu’il y avait apparemment de la lumière. Le voilà sur le pas de la porte prêt à entrer.



[Dans le bureau du Cadastre]


Trois coups discret pour annoncer son entrée et la poignée qui se tourne doucement et … et … Bah la porte qui s’ouvre doucement mais pas volontairement. Ses pauvres bras rachitiques n’avaient même plus la force de pousser une porte en bois, quelque peu lourde, correctement. Tien de plus, lui qui aimez plus que tout ne pas faire d’entrée fracassante, vit sa performance physique douteuse accompagnée d’un grincement de porte. Une fois cette dernière à moitié ouverte il se faufila dans l’encablure pour entrer et refermer l’entrée aussitôt.

Toujours dos au bureau, et tout en refermant la porte, le brun entama la conversation et ce sans avoir vu son interlocuteur.


Bien le bonjour !! je vous prie de m’excuser d’être entré sans y être invité mes avec ce froid horrible je… Le jeune homme venait de se retourner …

En effet il ne s’attendait pas à voir une jeune demoiselle, somme toute très mignonne enfermé dans un bureau. Le voilà devenir rouge pivoine, de se présenter devant une gente demoiselle affublé de la sorte et dans un état lamentable. Son réflexe, baisser les yeux et rester à l’autre bout de la pièce devant la porte

Il toussota alors pour casser le petit blanc qu’il y a eu dans le milieu de sa phrase et reprendre comme si de rien était.


…Je ne tenais plus dehors. Je me présente Egilon, je viens d’arriver dans votre charmante Capitale, et je voulais savoir si on pouvait y emménager, si oui peut acquérir un lopin de terre aussi ?

Il S’inclina poliment lors de sa présentation et toujours tête baissée il attendit timidement la réponse de la demoiselle devant la porte sans bouger comme un enfant punit.


Dernière édition par Alexielle le Sam 24 Nov - 20:43, édité 1 fois

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:43

Alexielle. a écrit:Plume en main, la demoiselle travaillait consciencieusement lorsqu'un grincement lui fit relever la tête. Ses boucles qui avaient pris place autour du vélin qu'elle était en train de noircir de mots retrouvèrent leur place sur ses épaules. Tandis que la porte s'ouvrait lentement, elle reposa sa plume et mis de côté ce sur quoi elle travaillait à l'instant. Elle eut quelques secondes pour imaginer qui pouvait bien chercher à se faire discret sans aucunement l'être. Cela lui rappela la fois où Kallou avait frappé si fort à la porte qu'elle en avait sursauté et fait tomber tous ses papiers. Alexielle s'attendait à voir un petit bout de femme toute timide mais au lieu de cela, elle se retrouva face à un homme.

Sans juger son apparence, elle afficha un doux sourire et se leva bien qu'à ce moment là de dos, il ne pouvait pas vraiment la voir. Elle attendit donc qu'il se soit retourné et nota à son silence une surprise trahissant que lui non plus ne s'était pas attendu à la voir. Que s'était-il imaginé ? Un petit vieux moisissant dans son bureau peu fréquenté ? Ce n'était pas le cas. Il y avait beaucoup de passage ici ces derniers temps. Quelqu'un de plus banal ? En quoi ne l'était-elle pas ? Il n'y avait pourtant pas écrit "Ambassadrice" sur son front. Subtile haussement d'épaules, il avait recommencé à parler.


Bonjour Messire. Vous avez bien fait d'entrer. Il aurait été dommage de vous retrouver congelé devant ma porte. Elle afficha un sourire en coin destiné à le mettre à l'aise et contournait son bureau tout en parlant. Elle tira doucement sur la chaise face à son bureau et la lui désigna.

Mais je vous en prie, installez vous.

Elle fit signe à un page sagement posté dans un coin de la pièce.

Apporte moi deux tisanes bien chaudes et les derniers feuillets de Dimytry s'il te plait.

Elle posa de nouveau les yeux sur le nouvel arrivant pour voir s'il se décidait à bouger de devant la porte ou pas.

Comme vous devez vous en douter je suis la responsable du cadastre. Je m'appelle Alexielle d'Elderyn, mais appelez moi simplement par mon prénom. Je vais voir avec vous si l'emménagement est possible, il faut juste attendre que l'enfant revienne avec les bons documents.

Elle sourit doucement et jeta un rapide coup d'oeil sur sa propre tenue. Pas que cela ait beaucoup d'importance, mais après la période intensive de baptêmes et mariages elle tentait d'être un minimum présentable. Il faisait trop froid pour porter une robe, ou du moins, la seule qu'elle possédait était trop collée au corps pour être mise par dessus chemises, braies et gilet bien chaud. Mais elle était satisfaite, pas trop de tâches de sang sur elle. Peut être parce qu'elle commençait à avoir un certain savoir faire dans la découpe de viande.

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:44

Egilon a écrit:Le doux sourire de la dame eux pour effet de le mettre à l’aise sur un point, elle ne le jugeait pas sur son apparence. Heureusement sinon la demande de logement tomberait à l’eau aussi vite que le temps qu’il lui a fallu pour se décider d’emménager à Tours. En revanche, le jeune homme sentait une légère chaleur envahir ses pommettes, mais vu qu’elles sont déjà rouges à cause du froid polaire qui règne à l’extérieur ça ne change rien à son visage, si ce n’est un regard légèrement embarrassé. Il secoua alors légèrement la tête pour reprendre ses esprits et la releva légèrement en répondant à son sourire de la même manière.

Elle prend alors la parole et lance une petite boutade destiner à apaiser le jeune homme en évoquant l’éventualité d’un changement en statut de glace devant l’entrée du bureau … Il aurait en effet fait une piètre décoration … enfin bref là n’est pas la question … Il secoue à nouveau la tête pour se concentrer sur ce que dit la jolie brune … c’est fou ce que son esprit divague en ce moment.

Il la voit alors tirer la chaise pour l’inviter à venir s’assoir devant le bureau, en face d’elle … non mais … c’est pas possible, vu l’odeur qu’il doit dégager, c’est que pour un premier contact il y a mieux … enfin surtout pour elle, mais avant qu’il ait le temps de dire quoi que ce soit, la chaise était tiré, la jeune femme de dos et elle venait d’interpeler un jeune garçon pour dépêcher … une TISANE CHAUDE, et … bah le reste il ne l’a pas entendu … Tisane chaude a eu l’effet d’une bombe dans sa tête … elle ne pouvait pas lui faire plus plaisir à cet instant … En plus d’un accueil chaleureux un tisane. Plus ça va et plus il se dit que cette ville peut être agréable.

Elle revient alors sur son cas et à peine a-t-il le temps d’ouvrir la bouche pour parler que la demoiselle prend à nouveau la parole. Il ferme alors son clapet et l’écoute. Il l’entend plus qu’il n’écoute en vérité. Les yeux figé sur ses lèvres et son sourire … ce qu’il entend c’est « Cadastre » puis quand il entend Alexielle d’Elderyn, le voilà qu’il se dresse et qu’il l’écoute attentivement … Oublier le prénom et le nom d’une personne qui se présente c’est un mauvais point. Surtout d’une si jolie et agréable personne.

Ha bah voilà que le brun peut prendre la parole.


Et bien je vous remercie pour la tisane chaude ça me touche et surtout je ne la refuse pas. C’est affreux ce froid aujourd’hui. C’est vrai qu’en entrant directement, j’ai pensé à la décoration de votre pas de porte … Je ferai un piètre statut de glace.

En ce qui concerne le fait de prendre place en face de vous au bureau, j’accepte l’invitation parce que la refuser serait faire affront, mais je vous prie de bien vouloir excuser l’odeur que je dégage. Je n’ai pas pu me laver depuis quelques jours … le froid et le voyage c’est assez affreux … j’espère avoir l’occasion de vous donner une meilleur image dans d’autre circonstance.

Ha et pardon, je manque à mon devoir de politesse. Je suis enchanté Alexielle. Pendant que votre enfant s’occupe des tâches dont vous l’avez affublé, nous pouvons faire plus amples connaissance ? ou pourquoi ne pas jouer au ramponneau ? Où sinon je vous laisse avancer sur le travail qui est à votre droite et que vous semblez avoir mis de côté … L’encre de la plume semble fraiche.

Je vous laisse tranquille pour travailller.


Avec un petit sourire, il l’invite alors à reprendre son travail et s’installe sur la dicte chaise en la reculant un peu pour éviter au maximum d’être proche de son champ olfactif.

Il se cale alors sur le dossier de la chaise et la regarde en souriant et la sort de son baluchon une petite miche de pain et un couteau


Vous avez un petit creux ?

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:44

Alexielle. a écrit:Elle resta immobile à l'écouter parler. Le son de sa voix était agréable et sa présence nullement désagréable quelle que soit l'odeur. Après tout la viande crue d'agneau et de mouton ça ne sentait pas vraiment meilleur et après l'épisode de la mort de Sieur Le chat... Ah Le Chat... Elle se souviendrait toujours de sa maison sentant le moisi et autres horribles odeurs. Bref... Elle en avait vu de pire ! Dans un coin de sa tête elle nota le mot voyage. Un point très intéressant qui méritait d'être développé pour "faire plus ample connaissance" oui voilà c'était tout à fait cela ! Ramponneau ? Travail ?

Elle le quitta un instant des yeux pour regarder ce qu'elle avait laissé en plan et le regarda de nouveau. Non... Le travail pouvait attendre, elle n'était pas débordée, mais surtout, si elle s'occupait de son vélin, elle ne pourrait plus porter son attention sur lui et étrangement elle en serait quelque peu contrariée. Ce n'était pas très poli de laisser un client en plan de toute façon. Pâle excuse pour pouvoir le faire parler et entendre encore le son de sa voix ? Peut être bien.

Elle le vit esquisser un sourire pour la deuxième fois. Automatiquement elle sourit également et retourna s’asseoir, répondant ainsi à son invitation. Elle allait pouvoir lui répondre, il semblait avoir fini de parler quoique... Elle l'observa un instant sans rien dire, suivant du regard ses gestes récupérant la miche de pain et une petite idée lui vint à l'esprit lorsqu'il proposa de la partager.


Oui pourquoi pas, ça accompagnera très bien la tisane. D’ailleurs... Elle ouvrit un tiroir tout en bas de son bureau et en sortit un pot de miel qu'elle plaça devant lui. Cela vous intéresserait-il ?

Elle sourit en coin. Et oui elle était gourmande. Personne n'est parfait n'est ce pas ? Alors lorsqu'elle a un peu faim ou simplement pour sucrer sa tisane, elle n'hésitait pas à utiliser son pot. Surtout que ces dernières semaines elle en consommait beaucoup pour se réchauffer. Il y avait bien une cheminée dans le bureau du maire dont la chaleur parvenait jusqu'ici mais ce n'était parfois pas suffisant surtout tôt le matin et le soir lorsque la nuit tombant l'air devenait encore plus froid. Le froid... Elle pouvait peut être lui prêter une cape sans trou et bien chaude pour qu'il n'ait plus froid ? Non... Si elle se mettait à couvrir tous ceux qui en avait besoin et qui venaient frapper à sa porte elle n'avait pas fini. Lui faire porter une tisane avait été un geste bien privilégié déjà. Elle n'avait encore jamais fait cela. Peut être parce que l'occasion ne s'était pas vraiment présentée plus tôt. Oui, mais d'ordinaire les gens viennent, réclament et les choses semblent aller plus vite. Quoiqu'il en soit, cette fois ci elle voulait prendre son temps. De toutes façon il était certainement bien mieux ici au chaud plutôt que dehors avec des vêtements dans un si piteux état. Quand à elle, elle en profiterait pour le connaître un peu mieux, l'écouter et le faire sourire si possible.

Avant d'oublier, ou qu'il ne réponde à sa proposition de miel, elle prononça quelques phrases en réponse à ce qu'il avait bien pu lui dire auparavant.


Je suis ravie de vous rencontrer également. Mon travail peut attendre ce n'est pas pressé. Quant au ramponneau, je ne sais pas y jouer. Peut être pourriez-vous m'apprendre un de ces jours ? Ce serait en outre l'occasion pour vous de me donner une meilleure image.

Elle lui sourit avec la douceur qui lui était propre et reprit.

L'occasion également de faire plus ample connaissance comme vous l'avez proposé et nous pouvons commencer dès à présent. Y a t'il des choses que vous souhaiteriez savoir sur moi ? Moi j'en ai une, ou peut être plusieurs, mais je vais essayer de ne pas trop poser de questions d'un seul coup. Tout d'abord, d'où venez-vous ? De loin j'imagine... Vous n'avez pas fait de pause ? A moins que vous ayez eu des soucis sur votre route...

Là elle se brida, sinon elle aurait encore ajouté tout un tas de questions.

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:45

Egilon a écrit:Les yeux figés sur la miche de pain, et son couteau, occupé à couper des tranches ni trop fines ni trop épaisse. Toujours tout ouïe, il l’écoute attentivement, mais avez déjà coupé des tranche pour elle avant même qu’elle n’accepte. Un refus l’aurait en effet embêté. Mais il ne disait mot, car il ne savait pas si elle reprendrait le travail … Enfin au fond de lui il espérait qu’elle ne reprenne pas que leur conversation continue, mais il ne voulait pas la déranger de trop, déjà qu’il ne sent pas la rose et qu’il entre sans permission …

Enfin bref, voilà que la demoiselle sort un pot de miel, mais serait-elle la femme parfaite ? Pour l’estomac du jeune homme à coup sûr actuellement … voilà des lustres que le brun n’avait rien avalé d’autre que du pain. Un peu de miel ne serait pas de refus. Il avait pensé à demander à la gérante du cadastre si elle avait quelque chose pour accompagner, mais n’avait pas osé. Alors dans un grand sourire il acquiesça la proposition.

De toute façon même s’il voulait répondre il n’aurait pas pu. Voilà que la demoiselle reprend la parole en arborant toujours son légendaire et doux sourire. En même temps il ne s’en plaindra pas, une jolie demoiselle qui sourit est toujours plus agréable que la tête d’une vieille mégère effarouchée. En même temps, qu’y a-t-il de plus affreux que ça ? Enfin bref, on s’égare …

Voilà que les questions s’enchainent et il a même cru entendre l’éventualité d’une prochaine rencontre … Mais ne nous avançons pas trop, ce n’est que la première fois qu’il la rencontre et ce n’est peut-être, voire très certainement qu’un enchainement de politesse, puis avec son légendaire optimisme et sa capacité à s’enflammer pour rien il voit le bien là où il n’y a peut-être rien. Enfin bref …

La jeune demoiselle entama la conversation et semblait avoir laissé son travail de côté pour apprendre à connaitre le voyageur sale et imprésentable qu’il est actuellement. Sa secrète espérance semblait s’être réalisée. C’est avec un large sourire très voyant qu’il écouta la brune et avec le même enthousiasme qu’il répond à toutes les questions.


Oh avec plaisir !! le miel est accompagnera parfaitement le pain et la tisane surtout. Merci d’accepter de le partager en tout cas.

Je vous fais si mauvaise première impression que vous me proposez une nouvelle rencontre pour que je vous en fasse une meilleure ? je veux bien ne pas être à mon avantage, mais si je dois faire meilleure impression ça sera dans des mois … parce qu’au jour d’aujourd’hui, je n’ai même pas les moyen de m’acheter autre chose qu’un haillon tout neuf … Comme vous pouvez le voir, mes vêtement sont bon pour la poubelle …


Il lui lance un sourire taquin après cette rétorque et reprend avec un ton un peu plus sérieux.

Ce que j’aimerai savoir sur vous … Houlà ! J’imagine que j’en sais déjà plus sur vous que ce que vous savez sur moi … enfin j’en ai déduit. Par exemple, je sais où vous habitez, un de vos poste au sein de la société Tourangelle, que vous êtes une dame assidue et sociable, que vous n’hésité à mettre votre vie au service de la Touraine, donc par conséquent courageuse et forte. Très certainement en couple mais pas mariée ni fiancée car je n’aperçois aucune bague ni alliance à votre annulaire gauche … plein de petit truc comme ça …

Il lui sourit et maintenant il s’apprête à répondre au plus sympathique des interrogatoires auxquels il ait eu droit depuis sa naissance.
D’où je viens ? d’un peu partout … Enfin je suis né à Narbonne si c’est cela que vous me demandiez. Donc oui d’assez loin. Mais j’ai parcouru un peu le royaume … Enfin bref, j’ai pas mal voyagé ces 5 dernières années … Et oui j’ai effectivement fait des pauses dans bien des duchés et comtés. Mais si je vous les raconte toutes, on en a pour la semaine.

En ce qui concerne les soucis, ça va de pair avec le voyage … il n’y a pas de voyage sans soucis … Brigandages, armées en mode faucheuse, frontières fermées, refus de laissez-passer … enfin j’imagine que tout ça vous savez ce que c’est …

Et vous, vous êtes née ici ? vous y êtes depuis quand ?

Ha et au fait, posez moi autant de question que vous le souhaitez, je n’ai rien d’autre à faire alors … et puis ma vie n’a rien d’extraordinaire

toujours tout sourire, il la contemple perché sur le siège devant le bureau avec les yeux fixés dans les siens. Il posa alors les tranches de pain sur le bureau, emmitouflant les miettes de pain tombé dans le torchon qu’il avait sur les genoux lorsqu’il l’a coupé et rangeant le reste de la miche dans son baluchon.

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:45

Alexielle. a écrit:Ravie de voir l’enthousiasme apparent du jeune homme lorsqu’elle lui présenta son pot de miel, elle afficha également un grand sourire et sortit deux cuillères. Il était grisant de faire plaisir, enfin de lui faire plaisir tout du moins et surtout de voir ce charmant sourire sur son visage. C’était elle qui le provoquait, elle s’en doutait et ça lui faisait plaisir, tellement qu’elle en rougit légèrement et son cœur se mit à battre plus fort que d’ordinaire.

Elle se calla au fond de son siège et se concentra sur ce qu’il disait en espérant retrouver un état plus calme. Vu de l’extérieur elle semblait sereine. Seuls le rose sur ses joues et son sourire pouvaient trahir quelques peu le fond de ses pensées. Ce dernier s’évanouit de son visage dès lors qu’il eut dit que leur prochaine rencontre n’aurait lieu que dans des mois. Elle ne laissa rien paraître mais non, elle ne voulait pas attendre si longtemps pour le revoir. Elle aurait préféré que ça soit dans quelques jours, voire le lendemain en taverne par exemple. Elle qui ne sortait jamais, elle ferait l’effort dans l’espoir de le croiser. Mais peut être qu’il n’en avait pas envie ? Non. Son sourire taquin vint la rassurer du contraire et faire renaître un sourire sur son visage.

Qu’est ce qui lui donnait tant envie de le connaître ? Qu’avait-il fait de spécial pour que sa présence lui soit si agréable et qu’elle cherche à le revoir par tous les prétextes possibles alors qu’elle ne sait rien de lui ? Elle n’en savait absolument rien. Son intuition peut être. Elle sentait qu’ils étaient faits pour s’entendre et qu’ils passeraient encore bien d’autres moments aussi, ou plus, agréables que celui-ci.

Voici qu’à présent il faisait la liste de tout ce qu’il savait d’elle. Pas mal… Presque mais non, elle n’était pas en couple et ne l’avait jamais été. Ce n’était pas les prétendants qui manquaient, certains avaient bien essayé de lui montrer leur intérêt mais soit elle prenait cela pour de la galanterie, soit elle ne s’en rendait pas compte, soit elle ne souhaitait pas risquer de mettre fin à une amitié qui lui tenait à cœur. Elle ne cherchait pas particulièrement l’amour et accordait une grande importance aux relations amicales. En fait, en grande romantique qu’elle était, elle attendait tout simplement de trouver la bonne personne. Elle ne souhaitait pas s’engager sans avoir de réels sentiments forts t jusqu’à présent, personne n’avait encore réussi à faire chavirer son cœur. Sur ce point Egilon semblait avoir un fort potentiel de réussite. S’en servirait-il seulement ?

Il se mit à parler de lui et elle se fit plus attentive. Son sourire se fit doux, s’accordant au sérieux de son interlocuteur. Narbonne… Elle fit un gros effort pour situer la ville. Elle était très mauvaise en géographie, enfin… Sauf les endroits qu’elle avait visités. Deux questions arrivèrent ensuite, la première la faisant pâlir à en perdre ses jolies rougeurs. Au moins elle avait retrouvé un teint plus neutre. Mais cette question, elle la redoutait au plus haut point. C’était un peu une information qu’elle n’aimait pas délivrer. Elle la redoutait surtout en ces temps troublés. Comment faire passer la réponse ou éviter de la dire sans que cela ne se voit ? Un mouvement au fond de la salle accompagné d’un coup porté sur la porte lui fit lever les yeux. Sauvée par le page ! Elle l’accueillit d’un sourire emplit de douceur.


Oui entre.

Elle le débarrassa des documents qu’il tenait coincés sous son bras et les posa face à elle, le laissant ensuite poser le plateau qu’il portait et sur lequel de trouvaient deux tasses sises sur leurs ravissantes coupelles de fine porcelaine.

Je te remercie.

Elle prit une des tasses par l’anse et la coupelle puis la tendit à Egilon.

Tenez, faites attention ce doit être encore brûlant. Elle ajouta sur un air taquin : Je suis désolée mais vous allez devoir vous rapprocher de moi !

Elle esquissa un sourire en coin puis ouvrit le pot de miel et entreprit de tartiner les tranches de pain.

Nous allons pouvoir avancer sur votre demande mais avant cela je vais quand même vous répondre. Tout d’abord je voulais faire une petite précision sur votre description et la compléter.

Elle lui tendit une cuillère après avoir terminé d’étaler son miel et plongea la sienne dans sa tasse pour sucrer sa tisane. Elle touilla machinalement pour homogénéiser le mélange et le refroidir.

Je suis également Ambassadrice de Touraine en Limousin. Je possède une charmante échoppe où je vends ma viande. Quant à votre observation… Elle jeta un regard sur sa main gauche, souffla sur sa tisane avant d’en prendre une gorgée puis continua.

En effet je ne suis ni mariée ni fiancée, mais pas non plus en couple. Je suis née… A l’ouest du royaume, ni vu ni connu… mais j’ai vécu la grande majorité de ma vie en à Tours. C’est un duché qui me tient à cœur car ma famille, pour la moitié, vient d’ici alors c’est ici que je me sens le mieux. Qu’il y ait des tensions, des guerres, des difficultés, j’aime la Touraine et surtout sa capitale. J’ai voyagé bien sûr, mais je suis toujours revenue céans.

Elle reprit une gorgée de tisane.

Alors voyons ces documents… Je vous explique. Il y a deux manières de pouvoir emménager ici. Soit vous êtes répertorié sur la liste du tribun, soit vous ne l’êtes pas et dans ce cas il faut faire une demande au Duc.

Elle enfourna un morceau de pain au miel dans sa fine bouche, profitant du fait que pour chercher le nom dans les documents de Dimytry apportés par le page, elle n’avait pas besoin de parler. Ce dernier avait récupéré le plateau et le gardait avec lui posté dans son coin pour ne pas encombrer le bureau. Elle trouva le nom et sourit.

C’est bon. Alors la carte à présent.

Elle rendit les documents au petit garçon qui s’empressa d les rapporter dans le bureau du Tribun, voisin à celui du cadastre puis elle récupéra la carte et son registre.

Je vous laisse choisir votre parcelle et ensuite je vous inscrirais dans le registre et vous donnerai vos clés.

Elle lui donna la carte, puis n’ayant plus rien à faire, elle en profita pour manger et se réchauffer grâce à sa tisane.

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:46

Egilon a écrit:Ses questions avaient l’air de mettre son interlocutrice dans l’embarras. Ce qui « machiavéliquement » le faisait légèrement sourire. Enfin bref … Sauvée pas le gong la chanceuse. Le jeune page entra chargé comme une mule. Plateau, dossier … Bien plus que de raison, et si jamais les tisanes tombées, un pauvre homme serait tout triste de perdre ce précieux breuvage si réchauffant.

Bon réflexe de la demoiselle qui, précisons au passage échappera pour cette fois à la question, en débarrassant le jeune garçon évita une catastrophe monumentale. Enfin c’est peut-être un peu exagéré pour deux tisanes. De plus, si les tisanes tombent, elles seront refaites, et ça ne fera que rallonger cette agréable entrevue. Mais non, voilà le plateau sur la table et la tasse fumante devant lui.

C’est chaud ? Heureusement d’ailleurs, si c’était froid il n’en verrait pas l’intérêt … Enfin, si, l’intérêt est de partager un agréable moment en agréable compagnie. Malheureusement, la détente laissait place au travail. Et puis, à la base, il n’est pas venu pour papoter, mais pour trouver un toit … C’est vrai que la compagnie et le premier contact qu’il a eu avec cette charmante dame sont plus que plaisant. Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin. Et elle-même recentre le sujet en disant qu’ils allaient pouvoir avancer sur son dossier… « Mais » ? Pour une fois, voilà un mais qui est plaisant !!

Et oui, il allait avoir la chance d’en savoir un peu plus sur elle à son tour. Mais une question qu’il se posait à lui-même ne sortirait pas … Serait-il privilégié ? Très certainement. Peu de personne se dévoile tant que ça à des inconnus … Enfin, il se reconcentra sur les prémices de l’histoire de la brune au si doux sourire. Il posa ses yeux dans les siens puis plongea avec elle dans son présent et son passé quelques secondes. Ambassadrice ? Ah oui, ce n’est pas n’importe qui non plus, et donc tout en passant rapidement sur son histoire elle lui dévoile ces racines et son activité principale, ce qui est plus que suffisant pour une première rencontre.

Tout en tartinant une tranche de pain et en plongeant un peu de miel dans sa tasse, il l’écoute avancer sur cas. Qui ma fois est des plus simples. Pendant qu’elle lui explique les recours et solutions pour emménager à Tours, sans la quitter des yeux il saisit la tasse par la anse et souffle sur la tisane avant de prendre une petite gorgée. Sans la déranger, il la regarde en souriant fouiner dans les dossiers pour savoir si oui ou non il allait pouvoir demeurer à Tours.

La voilà qui s’arrête, et le verdict ne se fait pas attendre pour tomber. Il peut en effet siéger dans la capitale du duché de Touraine. Le garçon lui, sur ordre de sa « patronne » reprit le dossier et fila à nouveau dans les couloirs de la bâtisse pour ranger ces précieux papiers. Elle lui tandis alors un plan de la ville recensant les parcelles de la capitale. Il vit la mairie, et une parcelle libre juste à côté, il se dit que ça lui éviterai de trop marché dans le froid pour prendre place dans ses quartiers.


Et bien … la maison qui est juste à côté de la mairie me semble parfaite … au moins je ne marcherai pas trop dans le froid et je ne me perdrai sûrement pas pour y aller.

Il lui tandis alors la carte en pointant le numéro 33 avec son index.

Cette parcelle n’est pas réservée ? Si je peux l’avoir ça serait intéressant.

Il lui sourit largement et inclina la tête poliment pour la remercier et accompagna ce geste de mots

En tout cas je vous remercie infiniment pour votre sollicitude et ce très agréable moment que vous m’avait offert. Je suis plus qu’honoré d’avoir pu rencontrer une personne aussi agréable que vous.

Il s'approcha alors du bureau et se posa ses coudes sur le bureau, ses joues entourées de ses mains réchauffées par la tasse de tisane chaude, sans la lâcher du regard. Il attend sagement de savoir si la parcelle choisie est disponible.

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:46

Alexielle. a écrit:Tandis qu’il choisissait, elle le regardait, l’observait. Pas très longtemps cela dit puisqu’il avait l’air d’avoir choisi rapidement. Comme chaque personne qui vient ici d’ailleurs. Pour ceux qui vivaient en périphérie et qui souhaitaient avoir une maison plus convenable c’était facile, ils connaissaient déjà Tours et le quartier où ils voulaient se retrouver, auprès de quel voisin… La parcelle à côté de la Mairie donc… 38 ou 33 ?

Elle se penche un peu pour voir de quelle parcelle il s’agissait suivant ce que son doigt montrait. 33. Elle venait de trouver un voisin apparemment. Et des plus charmants qui plus est. Un sourire se logea sur ses lèvres. Elle récupéra la carte et le regarda un instant ainsi accoudé à son bureau. Sa façon d’attendre une réponse l’amusait et elle tardait à donner une réponse.


J’y ai fait le ménage il y a quelques temps lorsque le précédent propriétaire est décédé. Et oui je doute que vous ayez du mal à la trouver… Vous avez de la chance elle est libre.

Sourire en coin de la demoiselle tandis qu’elle récupère sa plume et inscrit le joli nom d’Eglion dans son précieux registre. Elle ouvrit son tiroir et en récupéra un trousseau de clé, celui portant le numéro 33 bien entendu. Ceci fait elle le lui tendit.

Voici vos clés ! J’espère que vous vous plairez dans votre nouveau chez-vous. Vous ne devriez pas être trop gêné par votre voisinage.

Nouveau sourire. Elle inscrivit également son nom sur le cadastre pour clore le tout.

[rp]Route principale (1, 3, 4, 40)
2 – Aragorn (dict : Aragorndauxerre) et Genièvre (IG : Genievre_derosebourg)
3 – Aragorn Forge
5 – Gatimasse
9 – Guiizmoo_x
31 – Grossmama
32 – Annabelle.

Rue des vents (41, 42)
6 – Boulangerie italienne de Camille.

Rue du moulin (10, 12)
11 – Vever et thequeen1

Rue municipale (21)
13 – Maelisse_desiris
14 – Camille.
15 – Nico
16 – Constantin
28 – Hogan
29 – Satureia
30 – Spm
33 – Egilon

Rue de l’Agora
7 – Alexielle d'Elderyn (IG : Alexielle.)
8 – JeremI

Rue des platanes (17, 19, 20)
18 – Grinch

Rue de la jarretière (22)
23 – Aldeth
24 – Kallou et Dimytry
26 – Fanfanlarose
27 – Mokuren

Rue des deux amours
Salle des fêtes
Forge de Grossmama
25 – Ragnok

Route de Vendôme (34, 38, 39)
35 – Moulin de la galette
36 – Boudicca
37 – Ptelilie

Place du marché
35 – Cousinhube[/rp]


(Cliquer pour agrandir)

Si vous avez besoin de quoi que ce soit n'hésitez pas à me demander surtout.

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Merveylle le Sam 24 Nov - 20:46

Egilon a écrit:Voilà, tout était parfait, sa situation, la maison était bel et bien libre, une bonne chose de faite. L’agréable gérante du cadastre venait de lui remettre ses clefs et une contrainte administrative en moins à faire … enfin ce n’était pas une contrainte au final. Il avait passé un moment inoubliable, et rencontré une personne fantastique. Il savait au fond de lui, qu’il n’aurait pas plus plaisante rencontre dans cette si agréable ville qu’est la capitale tourangelle.

Dans un grand sourire il saisit les clefs que lu temps la jolie Alexielle, et sur un ton doux il lui adresse quelques mots en retour à sa première phrase.


Merci infiniment pour tout ce que vous avez fait pour moi, votre amabilité n’a d’égale que votre sens de l’accueil. Je n’oublierai jamais ce que vous avez fait ce jour.

Pas de soucis avec le voisinage ? je n’ai pas de voisins ? enfin on verra ça quand on se reverra !!! n’oubliez pas, je dois vous faire une meilleure impression !!


Il se leva et après avoir saisit les clefs et s’être incliné bien bas pour la remercier. Après avoir relevé la tête il avait du mal à se retourner, pour ne pas la lâcher du regard, et avec un grand sourire, les pensées se succédaient dans sa tête : « mais dit quelque chose imbécile au lieu de la regarder avec tes yeux de merlan frit !! » , « si tu n’as rien as dire il vaut mieux que tu te taises !! », « mieux vaut faire croire qu’on est idiot en se taisant que de l’ouvrir et dissiper tous les doutes » … Enfin bref dans ses pensées la victoire appartenait au silence sur un score serré de 2 à 1.

Au final, c’est la brune qui relança une phrase totalement professionnelle, lui proposant son aide s’il en avait besoin.


Bah besoin d’aide … Pas de soucis, je saurai où vous trouver si jamais le besoin s’en fait sentir !! enfin je me perdrai peut être mais tous les chemins mènent à Rome comme on dit.

Je vous souhaite une agréable fin de journée Alexielle et encore merci infiniment !! A charge de revanche !!


Il se retourna cette fois ci pour de bon pour se diriger vers la porte, mais ne put s’empêcher de la regarder une dernière fois avant d’ouvrir la porte afin disparaitre derrière ce panneau fait de planche de chêne massif et de s’aventurer dans le froid polaire pour rejoindre ses nouveaux quartiers

_________________
avatar
Merveylle
Squatte le canapé

Féminin Messages : 374
Date d'inscription : 26/12/2011
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : Altesse Royale
Humeur : Douce

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP 06/02/1460] Rencontre avec Egilon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum