Après la perte de mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Après la perte de mémoire

Message  Elyra le Sam 29 Oct - 19:14

Mar 5 Avr 2011 - 13:30

C'est furieuse que la blonde arriva devant la caserne. Là premier soucis, elle ne pouvait plus entrer. Mais elle se souvenait bien des lieux et trouva rapidement une autre entrée par laquelle se faufiler. Elle devait se faire discrète et surtout le trouver avant que quelqu'un d'autre ne la trouve elle. Elle ne se souvenait pas vraiment de qui il était mais son coeur lui s'en souvenait et la guidait à travers les couloirs. Elle avait peur, peur de sa réaction, peur de ne pas le trouver. Elle s'arrêta au milieu d'un couloir. Sa colère avait été remplacée par l'angoisse... et s'il ne voulait plus la voir ? Elle frappa à une porte. Sa main tremblait.

Joachim ?

Mar 5 Avr 2011 - 21:07

Johuv a écrit:Il était à son bureau, comme tous ces derniers jours quand il n'était pas au campement. Les trajets sont relativement longs, mais il ne pouvais pas réfléchir dans sa tente. Dans son bureau non-plus d'ailleurs. A croire qu'il rêvait de la croiser en chemin. La moindre excuse serait la bonne.

*Puisse-t-elle aller mieux...*

Il ne pouvait s'empêcher de penser à elle jour et nuit. Oh bien sur, parfois il y avait des choses qui occupaient son esprit, mais il revenait toujours au même sujet.

*Peut-être qu'il vaut mieux qu'elle m'oublie. J'peux comprendre aussi, j'ch'uis jamais là, toujours en vadrouille. P't'ete qu'cette perte de mémoire lui sera utile pour oublier ses tracas...*

Joachim ?

*V'là qu'entend des voix en plus... Faut qu'je dorme... Faut que... que.. bon... j'en étais où ?! Ah oui, la recrue. bon ses papiers sont remplis... ha et puis, ce mannequin d'entrainement à faire changer... Et si ? non, Jo. laisses là se rétablir. Qu'elle soit heureuse si la mémoire... merde ! tu craques. je fini et je retourne au camps...*

Mar 5 Avr 2011 - 22:15

Il était là, elle en était certaine, mais il ne répondait pas. Pourquoi ? Elle ne partirait pas, pas avant d'avoir pu le voir même juste une seconde. Elle l'attendrait. Elle attendrait qu'il sorte jusqu'à ce qu'on la trouve et qu'on la mette à la porte.

Je t'en supplie laisse moi entrer...

Les yeux humides, sa voix s'éteignit sous le coup de la tristesse. Ses jambes commençaient à ne plus la porter. *Quelle idée de m'être enfuie de ma propre maison pas encore physiquement rétablie ??? Mais j'ai envie de le voir, de savoir comment il va, de... de... qu'il me prenne dans ses bras... Rêve pas non plus ma pauvre fille... s'il ne te répond pas c'est qu'il y a une raison.*

Mer 6 Avr 2011 - 6:59

Johuv a écrit:ce n'est peut-être pas un rêve... il resta figé sur son siège ses oreilles à l'écoute du moindre souffle. puis se leva et ouvrit la porte.
Ely ? elle était là, devant lui. il resta sans bouger. surprit. Il avait envie de la prendre dans ses bras mais plus aucun membre ne fonctionnait. *Sa mémoire ?!*

Mer 6 Avr 2011 - 12:53

La porte s'ouvrit et son coeur s'emballa. Il était était comme dans son flash ou presque. Plus beau peut-être ? Quoiqu'il en soit elle profita de sa surprise pour passer ses bras autour de sa taille et le serrer contre elle. Ses souvenirs remontaient peu à peu à la surface et elle du s'accrocher au présent pour ne pas se laisser submerger par le passé. Lentement elle leva les yeux vers lui. Elle n'osait pas bouger plus ni parler, elle avait tellement peur de le perdre...

Jeu 7 Avr 2011 - 6:58

Johuv a écrit:collé à elle, il ne s'avait plus que faire, que dire.
Selon le tribun, elle ne souhaitait plus le revoir ne sachant qui il était... la mémoire est t-elle revenue ?

Quoi qu'il en soit, il savourait cette instant en la serrant plus fort encore.



Jeu 7 Avr 2011 - 7:50

Encouragée par ses bras qui la serraient contre lui, elle osa enfin prononcer quelques mots. Pas de longues phrases, juste l'essentiel.

Je me souviens de toi, de nous.

Délicatement elle prit la base de son visage entre ses mains et l'attira à elle pour déposer un doux baiser sur ses lèvres.

Jeu 7 Avr 2011 - 13:04

Johuv a écrit:Répondant à son baisé, il voulait arrêter le temps.

Il l'attira ensuite vers l’intérieur de son bureau, referma derrière eux d'une main puis la poussa vers le meuble le bousculant suffisamment pour décaler quelques bibelots, le tout sans jamais décoller ses lèvres.

Tu m'as tant manqué, dit-il comme pour reprendre son souffle, puis retourna à ses lèvres.

Jeu 7 Avr 2011 - 18:19

A nouveau l'un près de l'autre... Elle attendait ça depuis si longtemps... Elle le pressait fort contre elle, ils avaient tant de temps à rattraper ! D'un simple regard il pouvait allumer un brasier en elle. Là, elle brûlait d'amour pour lui.

Toi aussi tu m'as manqué. Ne me laisse plus, emmène moi avec toi...

Elle savait que ce n'était pas possible, mais elle espérait qu'il la garderait au moins quelques heures. Elle se colla de nouveau à ses lèvres, ne pouvant plus se passer de lui, l'embrassa avec passion.


Ven 8 Avr 2011 - 22:10

Johuv a écrit:Ma douce, maintenant que tu n'es plus à l'armée, ce sera encore plus difficile.
Nous devons encore rester à Chinon, mais mes allez retour ici sont pour l'instant quotidiens. Mon travail ce soir est fini. Allez, sortons. Changeons nous les idées et rattrapons le temps. Laissons de cotés les armées, les affiches et les gardes malade.

il ouvrit la porte

Heu... je n'ai pas envie de savoir comment tu es entrées, mais sortons par la porte, belle Amour. Et emmènes moi où tu veux... lui sourit.

Ven 8 Avr 2011 - 23:32

Ely sourit doucement.

Mon ange... Je suis à Chinon. En ce qui concerne les affiches, j'ai fini la dernière de mon mandat a moins que ton capitaine ne m'en demande une en plus, je suis presque libre en fait. Ah et je n'ai plus de garde malade, je l'ai un peu planté lorsque je me suis souvenue de toi et que j'ai accouru jusqu'ici. Pour l'armée, peut être que je reviendrais un jour, mais quand je serai plus forte et que j'aurai suffisamment récupéré.

Tout en parlant elle l'emmenait vers la sortie sans savoir encore où elle pourrait l'emmener ensuite, puis elle eut une idée.

Puisqu'on est tout deux à Chinon, ça te dit d'aller se balader sur les bords du lac ?

Elle l’entraînait déjà vers le lac, mais ils pouvaient toujours faire demi-tour...

Sam 9 Avr 2011 - 14:58

Johuv a écrit:Suivant la belle, il se complaisait à la suivre. De retour sur Chinon (ba oui, ils étaient à la caserne)Ils traversèrent la ville pour rejoindre l'Indre quand ils passèrent devant une des affiches nouvellement posées.

Heu... dis moi, n'y aurait-il pas quelque chose de prévu sur les bords du fleuve ? demanda t-il avec un large sourire. Vu le temps qu'il fait ce jour, je te propose de faire plus que de se balader.

Prit par un élan d’excitation, il tira Ely par la main, commençant à sautiller face à elle, cherchant à lui transmettre sa joie de la revoir et de partager les meilleurs moments possibles avec la jolie blonde.

Sam 9 Avr 2011 - 16:41

Ely sourit. Elle était vraiment contente de le voir si joyeux, elle avait l'impression de le retrouver comme au tout début et contaminée par sa gaieté elle lui sauta au cou pour ensuite l'embrasser amoureusement.

Ici à Chinon non, mais à Loches, oui. Ce n'est pas si loin, on peut y être en moins de deux et être de retours dans la soirée. Après... si tu veux je peux encore me faufiler sous le nez de tes soldats pour te rejoindre au campement. Je commence à être douée pour me faufiler partout.

Elle lui sourit sachant qu'il préférerait surement l'emmener avec lui directement plutôt que de la laisser risquer de se faire prendre.

Direction Loches alors ? Mais cette fois ci on y va à cheval.

Dim 10 Avr 2011 - 20:10

Johuv a écrit:Arrivé sur les bords du fleuves, Joachim avait prit soin de trouver un endroit encore sans personne. Un endroit suffisamment isolé où il pu se préparer à une baignade improvisée.

Allez, j'en meure d'envie. Nous sommes seul pour l'instant. Tu viens ? demanda t-il d'un air plein de gaieté.

Dim 10 Avr 2011 - 21:06

Ely le regarda un sourire se dessinant sur ses lèvres. Elle ne pouvait le quitter du regard. Il était tellement beau, tellement attirant... Comme réveillée par son appel, elle retira ses vêtements, histoire d'avoir quelque chose à se mettre pour rentrer ne gardant que ses dessous de dentelle et couru vers l'eau lui agrippant le bras au passage pour l'emmener avec elle.

Une fois les pieds dans l'eau, partant d'un rire enfantin, elle le lâcha et plongea toute entière... La meilleure façon qu'elle avait trouvé pour ne pas mettre une heure à entrer dans une eau encore un peu froide en ce début de saison.


ça va pas trop froide ? Elle lui sourit malicieusement.


Dim 10 Avr 2011 - 22:25

Johuv a écrit:haa... je.. je... elle est une peu... froide là.... mais prit d'un léger élan d’orgueil, il ne pouvait faire autrement que de plonger à son tour...
Il rejoignit la blonde par un "sous l'eau", et revint à la surface tout en la prenant dans ses bras... Son sourire s'effaça lentement tout en la regardant dans les yeux. il passait sa main sur sa joue et l'embrassa.


Un esprit enfantin l'envahit à nouveau et d'un sourire d'extase, il s’écarta d'elle et l'éclaboussa à longues brassés.

Lun 11 Avr 2011 - 0:17

Elle prit un air faussement indigné lorsqu'il se mit à l'éclabousser, et riposta en éclatant de rire. A la question comment échapper aux brassées de son aimé, la blonde répondit de manière simple en se laissant couler au fond de l'eau, nageant vers lui sans qu'il ne puisse la voir arriver et l'attrapa au niveau des genoux. Ely resserra l'étau de ses bras et appuya son épaule contre ses hanches pour le faire basculer. Elle aurait surement fait une très bonne plaqueuse si Tours avait eu son équipe de Soule.

Mar 12 Avr 2011 - 7:06

Johuv a écrit:Quand ses genoux furent bloqués, ils s'avait que son seul échappatoire était sous l'eau. Il senti alors un coup d'épaule cherchant à lui faire perdre l'équilibre. Il ne luta pas. Son adversaire bien trop coriace avait bien trop le dessus. Surtout que de toute façon, son but est de s'amuser et non de gagner.
Il prit donc la tasse. Non pas qu'il était vaincu mais à force de rire, il fallait bien qu'il reprenne son souffle.

Revenu à la surface, Il attrapa à son tour sa belle amour, la garda dans ses bras un instant pour l'embrasser, puis il la jeta aussi délicatement que le font les écossais avec leur rondins de bois lors de leur concours de force. Il se jeta à son tour sur elle. La tigresse ne se laissait pas faire, mais le coups du baisé marchait à chaque fois. Même si l'embrasser venait du coeur, joindre l'utile à l'agréable n'est pas forcément mauvais.

Mar 12 Avr 2011 - 13:34

Elle ne pouvait pas résister à la douceur de ses lèvres et n'en avait pas l'envie de toute façon. Elle était pliée de rire, et quand il n'avait pas ses lèvres sur les siennes, elle se défendait.

Lorsqu'il se jeta sur elle, elle l'emporta sous l'eau, le serrant contre elle. Furtivement, elle lui donna un baiser puis l’entraîna avec elle vers les bas fonds. Brusquement elle s'arrêta de nager. Un mauvais souvenir qui effleurait la surface de sa mémoire et la paralysait de peur.

Par réflexe, ou instinct de survie, elle s'agrippa à Joachim.



Mar 12 Avr 2011 - 17:16

Johuv a écrit:Sa première réaction quand Ely l'agrippa fut, d'abord, la surprise. Comme s'il ressentait sa peur, il l'entoura de ses bras, puis, puisqu'ils étaient arrivés proche du fond, chercha de ses pieds un appui pour vite refaire surface.

La tête hors de l'eau, il l'emmena sur la berge à grande brassée pour s'échouer au bord de l'eau.


Ca va ? demanda t-il inquiet.


Mer 13 Avr 2011 - 1:10

Se laissant traîner jusqu'au bord, elle le tenait fermement tandis que son esprit vagabondait entre souvenirs et réalité. Elle ressentait une douleur atroce derrière la tête, une douleur issue de ses souvenir qui la faisait grimacer comme lorsque l'on sort à peine d'un cauchemar.

Serrant son aimé contre elle, elle ne répondit pas de suite. Elle se laissa le temps de faire la part des choses. Elle se frotta l'arrière du crâne pour vérifier que tout allait bien et elle décida enfin de répondre, l'air un peu perdue.


Oui... tout va bien, c'était juste un très vieux mauvais souvenir de... noyade...


Ven 15 Avr 2011 - 16:52

Johuv a écrit:Joachim regardait la blonde avec compation.

Il lui caressa la joue et l'attira vers lui pour la caliner.
Il restèrent au près de l'eau à écouter les clapotis. Il voulait lui parler de ce qui était arrivé pendant toute son absence, la dépression, l'accident... mais ne voulait pas gacher cette magnifique journée avec elle. il se contenta de savourer sa présence.

Quelques instants plus tard: "tu as faim ? tu veux que j'ailles en ville pour trouver de quoi manger ?

Ven 15 Avr 2011 - 18:48

Oui. Va y je t'attends là.

Ely l'embrassa tendrement avant de le laisser partir. Elle le regarda s'éloigner puis réfléchit. Elle n'avait plus beaucoup de temps et tellement de choses à lui raconter. Il devait savoir tout ce qu'elle même savait. Le reste resterait un mystère autant pour lui que pour elle.

Lorsqu'il revint elle attendit qu'il prenne place à ses côté avant de le serrer doucement contre elle. Elle jeta un petit coup d'oeil à ce qu'il avait ramené. Elle se tourna pour lui faire face.


Je te laisse nous servir ?

Elle mettait du temps à parler se contentant de le regarder. Mais elle était venue pour ça, lui parler, ne pas le laisser dans l'ignorance parce qu'il fallait qu'il comprenne que tout n'était pas si rose que ça en avait pu avoir l'air.

Il faut qu'on parle de tout ce qui s'est passé. Qu'on y revienne une fois pour toute et que ce soit la dernière fois.

Elle prit une grande inspiration.

Alors... Reprenons depuis le début. La liste REVE a été élue, on a mit trois jours je crois à désigner une duchesse parce qu'il y avait un désaccord entre les deux listes. Une sorte de mauvais départ... on a eu deux démissions ensuite et une autre un peu plus tard. Au château il y a deux clans qui se font la guerre. Chaque proposition fait suite à un débat houleux entre Camille et Tayabrina. Une mauvaise ambiance en sommes.

J'ai commencé en faisant des erreurs, des erreurs de protocole parce que personne n'a pensé à mettre les nouveaux au courant des us et coutumes... ça m'a assez énervé la première semaine, parce que je devais préparer un banquet en trois jours. Ensuite j'ai eu une semaine pour faire un journal, j'ai enchaîné avec une semaine à préparer le carnaval de Vendôme, la semaine suivante à préparer un autre journal et en parallèle préparer deux bals à la fois. J'aurais voulu faire simple mais non Altaiir voyait les choses en très grand, trop grand...

Il avait dit qu'il nous aiderait et il finalement il nous a laissé tout gérer seules avec Camille et la veille il s'est pointé en râlant sur tout ce qu'on avait prévu parce que ce n'était pas conforme à ce qu'il voulait. Il n'avait qu'à être présent ! J'ai fais ce que j'ai pu pour qu'il ne soit pas trop en colère, mais il m'énervait sérieusement. Il m'en demandait trop, j'étais à bout...

Du coup j'ai quitté l'armée, je ne pouvais pas combiner les deux. Mon travail au château était déjà trop, le cumul était impossible.

Enfin voilà... Ensuite il s'est passé quelque chose. Je ne sais pas ce que c'est, je ne m'en souviens pas. Je suis certaine que Jeremi le sait mais ne veux pas me le dire. Enfin là ce serait difficile puisqu'il ne me parle plus. Je me souviens que Camille a faillit mourir dans mes bras, qu'elle aussi a une petite amnésie sur quelques jours. Je me souviens être montée et puis être tombée dans les escaliers. La suite je crois que tu la connais non ?


Elle le regarda tout en grignotant, attendant une réponse, une éventuelle question, une simple réaction de sa part.

Sam 16 Avr 2011 - 16:34

Johuv a écrit:Il l'avait écouté avec attention.
Je ne sais que dire à tout ça...

Une question lui brûla alors les lèvres mais n'était pas certain de vouloir une réponse. Soit elle sera vague, soit elle va lui déplaire...

Il fit une annalyse rapide de ce qui se passait autour de lui, de son emploie du temps et de sa vie..

Et maintenant ? quelle sera ta réaction à tout ceci ? quel en sera ton, et par conséquent, notre, avenir ?

Sam 16 Avr 2011 - 22:01

Une question qu'elle ne voulait pas entendre... bien que ce soit justement pour y répondre qu'elle était venue. Elle ne devait faillir. Plongeant son regard dans le sien, il pourrait voir que ce qu'elle dirait serait tout aussi dur pour elle à dire que pour lui de l'entendre.

Nous n'avons pas d'avenir, tout simplement parce que je n'en ai pas. J'ai fait trop de mal autour de moi, trop de peine à tout ceux que j'aime et ça me fait mal. ça doit s'arrêter et ça s'arrêtera avec moi. C'est parce que j'ai beaucoup d'estime pour toi que je te le dis clairement et simplement.

Sa décision était prise, ferme et irrévocable. Elle se leva, préférant le laisser seul pour avaler ce qu'il venait d'entendre.

Juste un dernier mot... Merci. Merci pour tous les moments merveilleux qu'on a passé ensemble.

Elle ne l'oublierait pas et l'aimerait toujours même après la mort... Elle parti.

Dim 17 Avr 2011 - 13:03

Johuv a écrit:Joachim l'avait écouté et ne pu répondre. Il avait senti au plus profond ce qui été arrivé. Elle s'en va.

La regardant s’éloigner, il se leva doucement. Il voulait tant la retenir. Mais si c'est pour partir, pourquoi est-elle revenue ?

Son monde s'écroulait. Il se souvint d'elle, le premier regard, la première bise, elle hantait ses pensées depuis le premier jour puis, quand il eut le courage de lui avouer ses sentiments, il l'avait laisser partir petit à petit. Il s'en voulait de ne pas avoir été là aux moments où il fallait. Et, il était visiblement trop tard pour la rattraper. Et puis, que pouvait-il lui dire ? lui demander sa main ? Cette idée lui était passé tellement de fois dans sa tête...

Elle était maintenant hors de vu. Ses idées s'embrouillaient. il se laissa tomber sur ses genoux. Il avait à cet instant tant de colère, tant d'amour, et tant de souffrance, tout se mélangeait. Il passait en revue tous les gents qu'il connaissait, qui pourrait l'aider ? Zébra ? Camille ? Altaiir ? Jérémi ? ha jéremi. A cette idée il se senti haineux en son encontre. La jalousie lui faisait grossir les veines du front.

Le soldat se leva, regarda une dernière fois l'endroit où elle avait disparu, puis se rhabilla. Il prit son cheval par les raines et prit la route pour aller... n'importe où...


_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum