isoler et deprimer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

isoler et deprimer

Message  jeremI le Ven 24 Juin - 22:02

jeremI, depusi deux jours vivait comme un mort vivant, il fonctionnait par habitude, faisait ses rapports, son boulot, manger par necessité, dormait, quand son corps s'enfondrer incapable d'en continuer, il dormait d'ailleurs la ou il était, a la mairie, ou chateau, ça dépendait du moment, il ne savait meme pas combien de temps il dormait. Il avait appris que joachim avait été baptiser, il avait recu trois invitations, mais n'avait pas envie d'y aller, trop de monde, et il ne voulait voir personnes... il déprimer profondément, ce qu'Elyra lui avait dit, et le fait que rien n'évolue, il avait meme appris qu'elle était allé a son bapteme, ils pourront bientot se marier, vu que... Elyra avait du jouer avec son coeur, encore.. pour le garder près d'elle, il n'arrivait meme pas a s'éloigner, la preuve? se soir il était rentré, n'avait certes pas mangés avec elles, ni meme adressé la parole, il était directement allée dans la chambre, s'était deshabillié, gardant que ses braies, il avait posé négligement sur une chaise ses affaires, et sous la chaises ses bottes, son épée était également accroché a la chaise par le ceinturon du fourreau. Il était donc torse nu, juste couvert par ses braies, allongé sur le lit, déprimant a moitier, rectivication, totalement, plus ou moins sur, qu'Elyra s'était joué de lui, et qu'il allait donc comptinuer a souffir en vain, peut etre devrait il accepter l'offre de minlawa et rentré dans un ordre, la foy l'aiderais peut etre a moins souffrir...

il était ainsi, allongé sur le coté, regardant par la fenetre, perdue dans ses pensés, plutot negative, attendant que le someil le prenne, cependant, il étant plus ou moins sur que celui-ci serait tardif.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Ven 24 Juin - 23:10

Elyra n'avait pas revu JeremI depuis la dernière fois qu'ils avaient parlé et cela l'inquiétait. Elle était allée au baptême de Joachim parce qu'elle le lui avait promis mais n'était restée que très peu. Il avait surement du en être peiné... Elle n'aurait pas du y aller du tout, ça aurait surement été mieux ainsi. Elle avait attendu le lendemain pour récupérer sa lettre et l'accrocher à une chouette brune et l'envoyer jusqu'au soldat.

Ce soir là, après avoir envoyé la chouette, elle avait monté la brunette dans sa chambre et puis s'était arrêtée devant la porte de celle de JeremI. Elle laissait toujours les portes ouvertes d'habitude, mais là elle se trouvait fermée... Était-il rentré ? Pour en avoir le coeur net, elle ouvrit doucement la porte de peur de le réveiller s'il dormait. Elle se faufila à l'intérieur et referma la porte derrière elle lorsqu'elle aperçu son visage. Ses inquiétudes se confirmaient. Il allait mal... Vêtue d'une simple chemise de nuit en mousseline marron, elle s'avança doucement vers lui, il ne dormait pas... Elle s'agenouilla sur la descente de lit pour que son visage soit à la hauteur du sien puis lui caressa affectueusement la joue, visiblement inquiète.


JeremI qu'est ce que tu as ? Pourquoi tu as disparu ? Je me suis inquiétée...

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Ven 24 Juin - 23:34

toujours perdu dans ses pensés négative, il entendit la porte s'ouvrir, il savait que c'était elyra, qui d'autre? de toute façon, il le ressentait, sans la voir, il... savait, que ça serais elle. Surement pour ça qu'il était revenu se soir. Il ne bougea pas quand elle referma la porte et qu'elle s'avança, ne la regardant pas non plus, il avait le regard fixé sur la fenetre, mais suivait tout ses mouvements.

Quand elle s'agenouilla devant lui et lui caressa le visage, il hésita un quart de seconde entre la repoussé ou la laisser faire, mais que venait elle faire, le torturer un peu plus? ses yeux était plein de tristesse, mais il ne pouvait la repousser... pas ely... pas elle... il m'aimais vraiment trop... Il désida de la laisser faire et tourna la tete pour la regarder.


ce que j'ai? juste l'impression que mon coeur est un jouet entre tes mains... et que je n'arrive a faire autre chose que de te laisser jouer. j'ai... disparu comme tu dit, car... ça me fait plus que mal de te voir... et de savoir que tu es... innacessible... et... que je souffre a chaque instant, mais la douleur est seulement attroce quand je me noie dans le travail jusqu'a m'écrouler...
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Ven 24 Juin - 23:56

Ely devint toute pâle en l'écoutant parler, blessée, brisée comme un verre en cristal que l'on aurait jeté par terre. Comment pouvait-il penser ça d'elle... Surtout après ce qu'elle lui avait dit. La jeune femme resta pétrifiée sous le choc. Elle avait retiré sa main ne voulant pas qu'il croie qu'elle jouait encore avec lui. Elle baissa la tête, essayant de remettre ses idées au clair. Tout doucement, elle lui répondit. Sa voix s'était éteinte, emprunte d'un profond désespoir. Elle était anéantie.

Je ne joue pas avec toi. Et je ne suis pas inaccessible. Je suis libre. Je lui ai écris comme j'avais dit que je le ferai. J'ai envoyé ma chouette dans la journée.

Elle leva de nouveau les yeux vers lui au bord des larmes.

Tu as si peu confiance en moi ?

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Sam 25 Juin - 0:55

il la regarda, et vit a son regard qu'ils ne c'étaient pas compris, voyant sur son visage qu'elle n'allait pas bien, et qu'elle avait retiré sa main de son visage, et baissait sa tete, il compris qu'elle aussi souffrait, et que c'était a cause de lui, et il en souffrait.
il l'écouta, et le son de sa voix lui brisa le coeur, pourquoi avait il dit ça comme ça? Quand elle releva la tete et qu'il vit ses yeux brillers, les larmes pretent à pleurer, il passa sa main sur son visage, lui caressant sa joue, pour se faire, il s'assit sur le bord du lit, la regarda, droit dans ses yeux et lui parla d'une voix vraiment douce.


elyra..... si... si, j'ai confiance en toi... c'est juste que... tu l'as déja fait... et il y a deux jours... tu m'as dit des choses qui... m'ont beaucoup touché, vraiment, mais, également fait très mal, car... j'ai appris que tu été allé a son bapteme, j'ai craint que... tu ais changé d'avis... non pas car je ne te faisais pas confiance... mais je craignais vraiment ça...je n'ai pas osez venir te voir, j'avais trop peur que tu confirmes... et que je te perdes definitivement... tu.. tu es trop chere a mon coeur pour que je n'ose imaginer te perdre... je tiens trop a toi elyra.... je t'aime trop pour envisager te perdre...

Au fur et a mesure qu'il parlait, ses yeux se mirent a briller, jusqu'a se qu'une larme coule quand il lui dit qu'il l'aimait. oui, il l'avais dit, il le pensait depuis telement longtemps, mais n'avais jamais osez lui avouer, mais... son coeur lui avait insuflé de le dire, et les mots qu'il lui dit, venait du fond de son coeur. Dans ses yeux on pouvait voir toute la sincerité de ses mots, il venait de definitivement lui offrir son coeur, a elle de décider ce qu'elle en ferait, il savait au fond de lui, que c'est la que se jouez leurs avenir en commun, la qu'elle le rejeterais a jamais, ou le garderais pour elle, la que le choix se ferait, et il l'avait laisse seule maitresse de ce choix, lui livrant son coeur sur un plateau d'argent. Cette pensée n'avait duré qu'une seconde, et il dit dans un souffle, presque un murmure.

je t'aime...
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Sam 25 Juin - 11:37

Elle ferma doucement les yeux en sentant sa main sur sa joue. Elle l'écouta. Elle aurait voulu répondre mais préféra ne pas le couper et le laisser aller au bout de ses pensées. Elle avait ouvert les yeux et avait fixé les siens qui s'emplissaient de larmes prêtes à couler. Ses dernières phrases, ses derniers mots lui réchauffèrent le coeur et elle comprit qu'elle avait toutes les cartes en main, qu'elle n'avait plus qu'à jouer la bonne. Mais sa décision était déjà prise. Plus rien ne pouvait la faire changer d'avis, pas même la chouette qui revenait, lettre dans le bec et attendait sa maîtresse derrière la vitre de la chambre. Elle ne s'en préoccupa pas. Elle avait d'autres choses plus urgentes à faire que d'ouvrir cette fenêtre et laisser entrer sa fidèle amie à plumes. Tout doucement elle se leva et s'assit à côté de lui sur le lit. De ses mains elle le fit tourner le visage vers elle et elle posa ses lèvres sur la larme qui s'était aventurée sur sa joue. Dans un murmure elle lui répondit...

Je t'aime...

Doucement elle posa ses lèvres sur les siennes telle une caresse et se recula légèrement ensuite pour lui dire tout ce qu'elle devait dire...

J'étais sincère il y a deux jours. Je suis allée à son baptême oui mais juste parce que je le lui avais promis. Je ne suis pas restée longtemps, je ne lui ai même pas parlé. Maintenant c'est toi que je veux dans ma vie et je ne changerai pas d'avis.

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Sam 25 Juin - 12:53

Quand il finit de parler, il la vit venir s'asseoir a coté de lui, et prendre son visage dans ses mains, pour orienter sa tete vers lui, quand elle vient s'approcher de lui, pour poser ses levres sur sa joue, il était legerement soulagé, elle l'avait compris, c'était déja ça. Il ne savait cependant pas ce qu'elle allait faire, doute qui fut vite discipé par le murmure qui vient l'effleurer comme une brise de pringtemps, rapidement suivie par un baiser qu'elle déposa sur ses levres, le contact le fit frissoner, il avait envie de lui repondre, de l'embrasser avec fougue, il avait telement révé de se moment, que déja elle se reculait pour lui parler, il la laissa faire, bien qu'a contre coeur, comprenant que c'était important qu'elle parle. Ses paroles le rassurere, bien que legerement contrarié par ses policiers, vraiment pas doué, ils allaient recevoir un de ses savons eux de pas lui avoir tout dit. mais ce n'était pas le plus important pour l'instant, ce qui lui importé, c'était ce qu'elle venait de lui dire, voyant qu'elle avait fini, il s'approcha, la frolant pour dans un souffle lui dire...

Je te veux aussi dans la mienne....

Dans le meme mouvement, il s'approcha de ses levres et l'embrassa, une fois, posa lentement ses levres sur les siennes, puis une deuxieme, plus forte cette fois, caressant ses levres des siennes, prenant sa levres inferieur entre ses levres, puis une troisième fois, plus passionnelle cette fois, il l'avait pris dans ses bras pour l'embrasser, méllant tendresse et fougue, douceur et intensité, caresse et force. Il avait une mains sur son dos et l'autre sur sa nuque, sans forcer pour ne pas lui faire mal, juste pour la garder contre lui. Il continuait a l'embrasser pendant qu'il la serrer dans ses bras. Puis, sans la lacher, arreta de l'embrasser, sans pour autant reculer, juste un très leger espace séparé leurs levres, juste pour ne pas qu'elles se touchent, mais pas plus loin. Il resta la, a la regardait droit dans les yeux, attendant une réaction, une parole, un geste.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Sam 25 Juin - 21:03

Le coeur de la jeune blonde, aussi léger qu'une plume s'envolait dans les volutes de douceurs et d'amour. Les doux baisers qu'il lui donna furent les plus doux et les plus agréables qu'elle n'eut jamais eut. Ses précédents compagnons n'avaient pas la tendresse et l'affection que JeremI lui portait. Ils étaient bien trop brusques et surtout, elle ne les connaissait pas autant qu'elle le connaissait lui. Il n'était pas comme les autres, n'agissait pas comme eux. Elle savait que si elle le voulait, elle pourrait seulement rester dans ses bras durant des heures sans qu'il ne la dérange ou que ça ne l'embête. Lui, elle pourrait le voir presque tout le temps si elle le voulait.

Lorsqu'il l'embrassa, lorsqu'il la regarda... le coeur de la blonde battit très fort et très vite. Rien d'étonnant en fait, sachant que ces baisers elle les avait désirés depuis très longtemps, bien plus longtemps que l'on pourrait le croire. Elle avait fait des détours dans sa vie, fait les mauvais choix... pas vraiment mauvais, mais disons pas en faveur de son bonheur à elle. Les choses rentraient dans l'ordre, du moins elle l'espérait... Elle n'avait jamais eu de chance en amour. Il y avait toujours eu quelque chose pour tout gâcher dans sa vie et elle avait peur, peur que quelque chose arrive pour réduire sa vie en morceau une nouvelle fois. Son bonheur en cet instant semblait trop beau, tellement précieux...

Mettant sa peur de côté un instant, elle se concentra sur le moment présent. Il l'avait serrée dans ses bras et elle s'était collée tout contre lui. Seule la mousseline de sa chemise de nuit et ses braies à lui les séparait. Si peut de choses qu'elle sentait parfaitement les formes de son corps et sa chaleur contre le sien. Doucement, elle lui caressait son dos nu.

Soudain tout plein de questions lui virent à l'esprit. Elle n'avait jamais eu de relation normale, jamais eu d'homme chez elle. Alors elle ne savait pas trop comment faire, quoi dire, comment réagir. Est ce qu'ils devaient vivre ensemble ? Bon ça à la rigueur c'était presque déjà le cas...


Est ce que l'on peut dormir ensemble ? ou c'est trop tôt ?

Elle ne rêvait que de ça, pouvoir s'endormir entre ses bras, tout contre lui, se réveiller avec lui... avoir la vraie relation de couple normale qu'elle n'avait jamais eu. Mais c'était peut être pas encore le moment. Avec tout ce qui s'était passé ces derniers jours il voudrait peut être prendre du recul, prendre son temps...

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Sam 25 Juin - 21:28

il était serein , appaisait, ses baisers, l'avait détendu, tout le stress, la peur, l'inquiétude, la tristesse, la peine, la colere, les tensions, tout était parti, disparue, dissipé par ses baisers et la caresse d'elyra dans son dos, son contact contre lui... il était détendu, et calme, ce qui était très rare depuis un certain temps. Il était heureux d'avoir sa jolie blonde dans les bras, et plus comme amis, enfin... il ne savait pas se qu'ils étaient devenu l'un pour l'autre, mais ce qui était sur, c'est que ce n'était plus des amis, c'etait... plus. Quelque chose de plus fort, plus intense. Quand elle lui posa ses questions, il sourit en coin, il lui sourit tendrement, et lui repondit en douceur, tendrement.

elyra... trop tot? comme si on avait jamais dormi ensemble...

En disant ses mots, il la prit contre lui et s'allongea, l'emportant avec lui, elle était legere, et il n'eu aucun mal a le faire. Il s'était allongeait sur le coté, gardant la jeune blonde dans ses bras. Ainsi installé, il l'avait juste en face d'elle et la regarda, droit dans les yeux, une main caressant son visage, sentant son souffle chaud et doux contre son visage. Il eu soudain une quetion qu'il lui posa.

on a souvent dormi ensemble... très souvent meme, mais... jamais comme ça... comme... qu'es ce qu'on est ely? qu'es ce que tu veux que l'on soit?
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Sam 25 Juin - 21:45

Elle adorait lorsqu'il la prenait ainsi, la soulevant dans ses bras pour l'amener dans la position qu'il désirait. Tout sourire, elle se sentait plus légère, plus heureuse que jamais. Ce qu'elle voulait qu'ils soient ? Facile... Mais avant de lui répondre, toute collée à lui elle l'embrassa tendrement, caressant ses lèvres du bout des siennes.

Un couple ? Je sais bien que l'on a souvent dormi ensemble et c'était vraiment très agréable d'ailleurs, mais là est ce que... Est ce que parce que je t'aime et que je veux être à toi ça changerait quelque chose ?

Elle restait accrochée à lui, complètement collée à son corps, comme si elle craignait que ce ne fut qu'un rêve et qu'elle se réveillerait bientôt. De temps à autres, elle fermait les yeux pour mieux apprécier sa caresse.

Et toi, que veux-tu que l'on soit ?

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Sam 25 Juin - 22:04

il sourit à sa réponse, son esprit ne voulait plus reflechir, juste... apprécier le moment présent, profité de ses caresse, du contact d'elyra collé contre lui, la douceur de son baiser, le timbre mélodieux de sa voix, tout...
il l'écouta, puis repondit, après l'avoir, lui aussi, embrassé, tendrement, dans une douceur infini, comme si elle était en sucre, fragile comme du cristal, caressant ses douces levres des siennes, les effleurants du bout de sa langue.


Pour moi... ça ne changerais rien... a par, que j'en serais plus heureux, et... je ne sais pas comment te dire. En soit, ça serais pareil, mais ce que je ressentirais ne le serais pas, ça serais plus fort, plus intense...

Il ne savait pas comment lui expliqué, mais il se douter qu'elle comprendrais, il continua donc.

Et... c'est également ce que je voudrais qu'on soit.... c'est se dont je reve depuis plusieurs mois déja ely.

Tout le temps qu'il lui parlait, il la serrais contre lui, il la serrait fort, comme s'il avait peur qu'elle s'envole, il s'entendait toute les formes de son corps sur le sien, la douceur de sa peau sous sa main, la chaleur qu'elle dégagé, tout cette ensemble de fait faisait qu'il se sentais mieux qu'il ne l'avait été depuis longtemps, il aurait pu rester ainsi des heures, avec juste elyra dans ces bras, c'était suffisant.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Sam 25 Juin - 22:21

Et bien si nous le voulons tous les deux, alors je nous déclare officiellement ensemble !

Elle sourit en coin. Elle n'avait pas besoin de le serrer fort contre elle car il le faisait déjà. Elle en profita alors et posa sa main sur son torse se mettant à le caresser doucement. Levant les yeux vers la fenêtre elle se rendit compte qu'elle avait oublié la chouette. Elyra lui fit signe de partir. Elle lirait la lettre le lendemain matin. Là rien de devait interrompre ce doux moment d'amour.

Sa main avait retrouvé sa position initial et reprit ses caresses, quant à ses lèvres, elles étaient retournées se poser sur les siennes et les caresser de sa langue avant qu'elle ne rencontre la sienne et transforme leurs doux baiser en un baiser passionné et langoureux.

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Sam 25 Juin - 22:54

il lui sourit également quand elle lui dit ça, elle était telement craquante. Il la senti lui caresser le torse, il en avait des frissons de plaisir, il adorait ça, sentir sa peau contre la sienne, il la vit faire un signe vers la fenetre, mais ne compris pas pourquoi, mais la laissa faire, se qu'il voulait, c'était l'avoir elle, et comme elle revient le caresser, il en était plus que ravi. Il s'avoura chaque seconde de son baiser, les levres qui se caressent, les langues qui s'entremelent. Il lui répondit, sa main quittant sa joue pour se balader sur son dos, la caresser, autant que possible, il finit par la placer sur ces homoplates, la pressant contre lui, pendant qu'il l'embrassait langoureusement, sa langue caressant la sienne, se retirant, caressants ses levres, retournant s'entremeler avec la sienne, se dents appuyant legerement sur la levre inferieur d'elyra, sans lui faire mal, ses levres caressants les siennes. Il finit par se retirer, et lui souffla.

je t'aime elyra....

il se rapprocha, frottant sa tete contre la sienne en douceur, déposant dees baisers sur ces joues, son front, son nez, parfois ses levres, le tout tendrement. Il se recula finalement, et la mis sur le dos, le tout en douceur, il ne voulait pas lui faire mal, il la fit juste basculé. Il mis sa tete sur son coude pour la regarder, elle était magnifique, de sa deuxieme main, il lui caressa le visage, descendit sur son cou, passa en l'éffleurant entre ses seins, couvert par la mousseline marron, lui caressa le ventre, du plat de sa main, ses gestes était doux et aimant, tout du long, il la regardait, l'admirait, la déforait des yeux. Dans ses yeux, on pouvait y lire tout l'amour qu'il portait a sa douce princesse. Il finit par immobiliser sa main sur son ventre et s'approcha, lentement vers son visage, pour déposait sur ces levres un baiser plein de douceur et de tendresse.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Dim 26 Juin - 6:50

Totalement conquise sous son long et merveilleux baiser, elle ne cessait de le caresser. Il l'avait pressée contre lui et elle n'en était que plus ravie. Elle le touchait du bout des doigts, de manière plus ou moins appuyée et parcourait le haut de son corps de douces caresses. Ses caresses, lui donnaient des frissons. Elle aurait pu rester ainsi des heures durant, mais il finit par s'éloigner. Elle le suivit du regard et lui sourit lorsqu'il lui parla.

Je t'aime mon ange.

Ely sourit encore lorsqu'il déposa de doux baisers sur son visage. Elle se laissait faire, la tête dans les étoiles. Doucement il l’allongea et elle ne comprit pas vraiment pourquoi mais elle ne présenta pas de résistance. Sous sa légère surprise, curieuse de voir ce qu'il allait faire, elle s'était immobilisée, se contenant de le fixer amoureusement de ses prunelles grises. Elle était folle de lui et se demanda pourquoi elle ne s'en était pas rendue compte plus tôt. Ses yeux se fermèrent quelques secondes lorsque ses doigts passèrent entre ses seins et elle sourit en coin. Lorsqu'elle les rouvrit, son regard se posa sur le plafond face à elle. Son corps entier était parcouru de doux frissons de plaisir. Lorsqu'il arrêta sa main sur son ventre, une pensée traversa son esprit, une envie, un rêve... Elle tourna lentement la tête et reçu son doux baiser. Elle l'aimait tellement... Doucement elle souleva sa main posée sur son ventre et la déplaça sur son coeur qui battait à tout rompre. De son regard emplit d'amour et de tendresse, elle voulait lui faire comprendre ainsi à quel point elle l'aimait.

Lentement elle passa ses bras autour de sa taille et le tira à elle pour l'avoir sur elle. Là elle le serra fort contre elle, glissa ses jambes par la fente de sa nuisette pour ensuite venir les emmêler aux siennes. Elle voulait juste le sentir tout contre elle. Trop longtemps elle s'était obligée à garder ses distance et même après qu'ils se soient réconciliés, elle n'avait que peu été dans ses bras alors elle rattrapait le temps perdu, le pressant tendrement contre elle. Doucement, elle fit glisser ses doigts le long de son dos et descendit jusqu'à frôler ses hanches à travers le fin tissus qui les couvrait en l'embrassant tendrement.

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Dim 26 Juin - 8:54

il lui sourit quand elle lui dit qu'elle l’aimait, il adorais ça, il était tout simplement conquis quand ça arrivait.
il la laissa faire quand elle prit sa main, il se savait pas vraiment pourquoi, mais il lui faisait confiance, elle lui posa sa main sur son coeur, il sentait les battements de son coeur contre sa paume, il aimait ça, il se sentait en communion des plus totales avec elle. Il se laissa entraîner sur elle quand elle le prit par la taille, leurs corps étaient entièrement entre-lassés, et il savourait ce moment. Ils n'avaient jamais été aussi proche, en telle symbiose l'un avec l'autre.

Il répondait a ses caresses par d'autres caresses, les mains, parcourant les hanches de sa princesse, un bras se glissa dans son dos pour la serrer contre lui, se calant derrière ses homoplates, collant leurs corps séparés par une fine couche de tissus qu'il rêvait de faire disparaitre, bien que le corps d'Elyra était couvert, il en sentait contre lui toutes les formes, toutes les courbes, toute la chaleur de cette être tant aimé. il l'embrassait à perdre haleine, son étreinte qui avait d'abords été tendre et douce, ce faisait forte et intence, ses yeux brûlaient d'amour et de desir pour la belle blonde, sa main remonta jusqu'a sa nuque pendant que l'autre glissait sous ses reins. Il la serrait contre lui, fort, mais en veilliant toujours a ne pas lui faire mal, sa tete légèrement inclinée sur le côté, pour faciliter les baisers, la main derrière la nuque la gardant contre lui, si elle le voulait, elle pourrait se dégager de la, son étreinte n'était pas un étaux, mais le fait de la sentir collé contre lui, presque peau contre peau, commencer a lui chauffer les sangs.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Dim 26 Juin - 9:31

Ils étaient, proches, si proches... Mais ils pouvaient être plus encore il suffisait de retirer tout obstacle entre eux. Elle y pensait, approchait ses mains du haut de ses braies bien souvent sans vraiment y toucher ni faire quoi que ce soit dans ce sens. Il répondait à chacune de ses caresses, leurs baisers se faisaient plus passionnés, plus fougueux. Cette fois ce n'était pas l'alcool qui les guidait mais leur amour commun. Cette fois... Il n'y avait rien qui puisse les empêcher de s'aimer ainsi car ils étaient l'un à l'autre. Profitant d'un moment où ses lèvres n'étaient pas accaparées par son amour, elle lui susurra :

Je t'aime tellement...

Elle aurait voulu le lui dire des centaines, des milliers de fois, le dire pour toutes les fois où elle aurait voulu le lui dire tout au long de sa vie, le dire pour qu'il ne l'oublie jamais, le dire tout simplement parce qu'elle en avait envie. Mais leurs corps si fortement enlacés et ses lèvres si près des siennes lui firent prendre une toute autre décision. Ne plus parler seulement être à lui durant cette nuit et toutes celles à venir. Ses lèvres retrouvèrent rapidement et naturellement le chemin vers les siennes pour ne plus les quitter, les caressant du bout de sa langue qu'elle mêlait le plus souvent à la sienne. De doux frissons ne cessaient de la parcourir partout où il la touchait et le désir qu'elle avait de lui peu à peu s'amplifiait.

Doucement, elle fit descendre ses mains le long de son dos agrippa ses braies et les fit innocemment glisser le long de ses hanches. Lorsque ses bras se firent trop court, elle les laissa ainsi et vint frôler sa peau découverte en délicates caresses. Ses jambes prirent le relaie se déliant aux siennes et finirent de faire glisser le bout de tissu jusqu'au bout du lit. Elle l'avait nu dans ses bras et cette idée lui ferait presque perdre la tête. D'une certaine manière elle était ivre de lui. Une douce ivresse de bonheur qui l'emplissait de joie et la rendait heureuse.

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Dim 26 Juin - 10:51

les corps étaient emmeler, l'un contre l'autre serrer, juste un obstacle les séparé, obstacle frustrant, qui l'empeché d'avoir sa belle blonde, il ne voulait cependant pas lui enlever, il ne voulait pas qu'elle puisse penser qu'il n'était interessé que par ça, ce qui était totalement faux, il l'aimer, passionémant, profondément, inlassablement, toute ses nuits ou il n'avait pu dormir car elle occupé ses pensés, toutes ses heures semblant interminable car elle n'était pas a ses coté, toutes ses journées a s'inquiéter car elle était malde, bléssé, triste ou désolé (desolation), tout ses moment de douleur, d'inquiétude, avait forgé un amour pour elle dur que le roc, puissant comme le torrent, ardent comme un volcan, mais surtout pur comme de l'eau de roche. Il l'aimait pour ce qu'elle était, il l'aimait comme elle était, pas comme il aurait voulu qu'elle soit, il ne souhait la changé, elle était déja parfaite a ses yeux, se défault était qualité, et ses erreur pardonné dans l'instant, il l'aimait passionément, quoi qu'elle avait pu faire ou dire, et maintenant, qu'elle aussi l'aimait, qu'elle était sienne, cette amour avait été décuplé.

Son sentiments de frustration causé par les vetements, fut vite résolu par sa princesse, qui elle aussi devait le ressentir, et qui mélait caresse et deshabillage avec perfection, il se retrouva rapidement nu sur elle, sans pour autant éprouver la moindre gene, il se sentait en tel harmonie avec elle, qu'une tel pudeur ne pouvait exister. Voyant qu'elle avait pris les devant, il ne résista pas et entrepris de la deshabillier également.

Il se recula legerement, sans lacher ses levres, les mains glisser sur son corps, se faisait caressentent, l'effleuraient, elles descendirent jusqu'à ses hanches, passant sous sa nuisette, ces mains remontèrent ensuite, lentement, en caressant sa peau du bout de ses doigts glissant sur son corps, la mousseline remontant en meme temps que ces mains. Partant des ses hanches, il remonta sur son ventre, et arriva a ses seins, qu'il effleura, faisant glisser ses doigts dessus, très lentement, sans pour autant marquer de pose. Il pris ensuite, la nuisette dans une main, et de l'autre, souleva le dos d'elyra, pour pouvoir enlever le dernier rempart de sa nudité.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Dim 26 Juin - 12:51

Elle le fixait du regard tandis qu'il la déshabillait et dans ses yeux il pouvait lire tout l'amour qu'elle lui portait ainsi que le désir qui la consumait peu à peu. Elle était en totale confiance avec lui, il pouvait bien faire ce qu'il voulait, elle savait que jamais il ne lui ferait du mal. Il retira la mousseline qui la couvrait avec lenteur et douceur. Elle s'accrochait à lui, sans cesser de l'embrasser. Chaque geste était naturel, comme s'il en avait toujours été ainsi. Leur couple était en parfaite harmonie. Son corps répondait à chacun de ses gestes à sa manière. Elle adorait sentir ses mains sur sa peau et plus encore sur ses rondeurs féminines.

Lorsqu'il la souleva, elle l'aida un peu en s'accrochant à lui. Une fois totalement nue elle retrouva sa place sur les draps et le serra fort contre elle, savourant la moindre parcelle de leur deux corps en contact l'un avec l'autre. Doucement ses mains retrouvèrent le chemin de son dos de ses hanches. Ses caresses appuyées se firent de plus en plus légères jusqu'à ne devenir plus qu'un effleurement. Plus rien ne les séparait, ils baignaient dans le bonheur le plus total. Elle quitta ses lèvres déposant lentement de doux baisers sur sa peau, partant de la commissure de ses lèvres pour finir sur son épaule, s'attardant un peu plus dans son cou.

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Dim 26 Juin - 14:33

Elyra se colla nue contre lui qui l'était également, leurs corps d'entremelé, se serrer, l'un contre l'autre. les baisers qu'elle lui faisait lui faisait bouillir les sangs, surtout quand elle s'attardait dans son cou, ces envies évoluaient, et, au vu de la situation, il les laissa venir, ne les retiens pas, et les laissa l'envahir, elles n'étaient pas mauvaise, ni negative ou néfaste, c'est pour cette raison qu'il les tolérait, bien qu'elle l'empechait de reflechir, mais de tout maniere, la avec elyra, nus dans le meme lit, il n'aurait pas reussi a reflechir, il se laissa donc enmporté par le flot de desir et d'amour entremelé qui coulé en lui.

Il chercha d'abords son visage pour l'embrasser, pressant ces levres contre les siennes, faisant s'entremelé leurs langues, puis, laisant ces douces levres, il embrassa son menton, sa gorge, son cou, faisant le chemin par de tout petit baisers, tout doucement, mais très nombreux, ses mains quand a elles, glissait sur son corps, le caressant, l'effleurant. Il continua a descendre tout en déposant des baisers sur sa peau belle et douce, a son image, il arriva sur la naissance de sa poitrine, il continua les baisers, les faisant plus long au fur et a mesure qu'il se rapprochait du centre de son sein gauche, arrivé à l'oréol, il entama de legers cercles avec le bout de sa langue, cercles se rapprochant petit a petit de son téton, qu'il prit dans a bouche une fois qu'il y arriva, il le mordilla très legerement, sans lui faire mal, puis lui suca, lentement et tendrement. D'une main, il caressait son deuxième sein, titillan le téton, caressant l'oréol faisant attention de ne pas toucher le téton, puis joué avec celui-ci.

Il y resta un petit temps, puis la main qui caressait le sein de sa jolie princesse, descendit, alors que sa bouche resté occupé, vers son ventre, le caressant, doucement, avec tendresse et descendit avec lenteur. Il arriva finalement a son pubis, doux comme une peau de bébé qu'il caressa, l'effleurant de ses doigts, puis, augmentant la pression, il descendit vers ses levres, qu'il entrouvrit d'un doigt, il y allait doucement et tendrement, il ne voulait pas lui faire mal, bien au contraire, il caressait ses levres, lentement, appuyant plus ou moins suivant les moments, il descendit jusqu'a son clitoris, qu'il prit entre deux de ses doigts, le caressant, le serant legerement.

Tout en continuant ses caresses, sa bouche quitta le sein de la jolie blonde, pour suivre le chemin que sa main avait parcouru un peu avant, couvrant son corps de baiser, il arriva finalement a son pubis, y déposa un baiser puis retira sa main, il écarta legerement les fines jambes d'elyra et déposa un baiser sur les levres vaginal de sa chérie, il resta la, sans décoller ses levres, il en sortit juste sa langue, qui caressa d'abords ses levres, de haut en bas, letement, il les écarta et y immiça sa langue, il s'attarda sur son clitoris, qu'il titilla, lécha, pris entre ses levres, le serrant ou le suçant à tour de role, il finit par descendre vers sa vulve, qu'il lécha, de sa main, il avait recommencer a caresser le clitoris de son ely. Sa langue se faisait a tour de role caressante, lechante ou penetrante, sur le puit de plaisir de sa deesse, une main caressant ses levres et son clitoris, l'autre lui caressant la la vulve, en meme temps que sa langue s'activé, de temps, ses yeux monté pour ce plongé dans les yeux de sa belle et guéter ses réactions, avant de revenir sur le fruits du plaisir de celle-ci.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Mer 29 Juin - 11:05

toujours pas d'idée pour la partie émotions donc je mets la suite...

Follement excitée sous la douce torture à laquelle son aimé la soumettait, la belle blonde ne put retenir bien longtemps son côté sauvage et brute. Elle le désirait comme jamais et entreprit de prendre les choses en main. Sans prévenir elle vint poser ses mains sous ses épaules, sur le haut de son torse pour le soulever et de ses jambes elle le poussa pour le faire remonter sur elle. Ceci fait, elle le retourna sans ménagement se retrouvant assise sur lui. Lui lançant un regard malicieux, un sourire en coin sur les livres de la prédatrice elle prit fermement ses poignets dans ses mains et les plaqua légèrement au dessus de la tête à la chevelure ébène de son amour.

Durant un instant elle le regarda l'observant se remettre de sa surprise, le dévorant du regard. Elle le trouvait beau et ne se lassait pas de le regarder. Elle serait bien restée ainsi des heures s'il ne l'avait pas excitée jusqu'à un point de non retour. Elle désirait être liée à lui comme deux amants pouvaient l'être, ne faire plus qu'un avec lui. Qu'ils soient tout juste en couple ne la dérangeait pas, après tout ce n'était pas comme s'ils s'étaient rencontrés quelques jours plus tôt. Ils se connaissaient depuis longtemps et étaient devenus de très bons amis. Ils se disaient tout ou presque et s'aimaient depuis longtemps déjà. Le fait d'être l'un à l'autre n'était que la logique suite de leur histoire. Ils avaient déjà été à deux doigts de faire l'amour parce qu'ils s'attiraient l'un et l'autre. A moins que JeremI ne souhaite se préserver pour sa future femme, rien ne les empêcherait de s'aimer en se donnant l'un à l'autre.

Elle ne l'obligerait pas, ce n'était pas son but, elle voulait seulement le câliner un peu puis, elle le relâcherait, le laissant seul décider de la suite des événements. Tenant toujours ses poignets fermement, elle se pencha doucement vers son visage et posa ses lèvres sur le coin de son oreille. Très lentement elle éparpilla ses baisers se dirigeant vers ses lèvres. Elle s'arrêta avant de toucher ces dernières. Délicatement, elle remplaça ses baisers par de douces caresse du bout de sa langue, faisant le chemin inverse, descendant le long de son cou puis sur son torse. Retenue par la longueur de ses bras qui emprisonnaient ses poignets, elle les réunit pour ne les tenir plus que d'une seule main. De sa main libre elle prit une de ses mèches blonde et caressa son ange de ses doux cheveux, utilisant sa mèche comme un pinceau. Elle dessinait des arabesques sur son ventre et son torse, ponctuant ses caresses de léchouilles. Lâchant ses poignets elle descendit sa main le long de son torse le griffant presque, telle une féline, mais sans lui faire mal.

Doucement elle plaça son visage tout près du sien. Elle le couvrit de son regard amoureux et désireux de lui. Elle lui murmura doucement :


Mon amour, je t'aime tellement... J'ai envie de toi... Mais je ne t'obligerai pas à faire quoi que ce soit que tu ne veuilles pas parce que tu jugerais que ce n'est pas le bon moment...

Elle se pressait tout contre lui et attendait une réponse...

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Mer 29 Juin - 13:33

il fut tout d'abords legerement surpris par le comportement d'elyra, elle le fit arreter les caresses qu'il aimait tant exercée sur elle, pour le ramener contre cette derniere, il se laissa faire, n'opposant pas de résistance, il n'en avait pas envie, il était entrainait dans la fougue de l'instant, transporté par le désir et l'amour qu'il avait pour sa princesse. Il apprécia beaucoup qu'elle le retourne pour se mettre sur lui, le dominant dans cette étreinte, cela aurait été une autre personne qui éssayait de le dominer, il aurait refusé et l'aurait repoussé, mais c'était son ely qui le faisait, et cela ne le dérangeais absolument pas, au contraire, il adorait, il lui faisait une tel confiance, qu'il ne se sentais absolument pas géné. Ce sentiment ne fut pas mis a mal quand elle lui immobilisa ces poignets, le sourire de sa belle le subjugé, et il n'avait qu'une hate, c'était qu'elle continue sur ça lancé.

Voyant qu'elle voulait prendre la main, il la laissa faire, la laissa jouer avec son corps, dont elle était la maitresse aussi surement qu'il l'aimait. La torture des baisers sur son visage et des léchouilles était d'un délice intense, il mourrait d'envie de l'embrasser, de la serrer dans ces bras, de l'enlacer, de la caresser... Il la laissa cependant continuer, meme si il avait envie que les choses s'accelerent legerement. Quand elle lui caressa le torse et le cou, son exitation et son désir montèrent en fleche, l'effet fut le meme quand elle s'amusa avec ses cheveux et sa langue. Il fut pris dans grognement de plaisir qu'il ne pu retenir quand elle lui griffa le torse, il adorait réelement ça.

Elle revient finalement vers lui, dans son regard, il y voyait desir et amour, comme si les yeux de sa belle n'était que le miroir de ses pensées et désirs, car il ressentait la meme cose à son égard. Il la prit dans ses bras, la serrant fort quand il le pu enfin, il en profita pour caresser son corps de ses mains, qui glissèrent du haut de son dos, vers sa croupe, effleurant ou caressant, sucséssivement suivant ses envies, il était légerement limité, mais il n'avait pas envie de bouger sa déesse blonde, quand elle eu finit de parler, il lui sourit, du sourire le plus tendre de son panel, et lui répondit.


Tu sais mon amour... tu es la seule femme que je n'ai jamais aimé, la seule qui occupe mes pensées comme tu le fait, jamais je n'ai ressenti ça pour une autre femme, et je sais que... jamais je ne le ressentirais pour une autre, je n'en ai d'ailleurs pas envie, tu es la seule que j'aime, la seule que j'ai aimé, et la seule que j'aimerais un jour. Tout ce que je te dis là je le pense, sincérement, et... je voulais que tu le sache, quoi que tu fasse, quoi que tu dise, dans un futur proche ou lointain, je t'aimerais toujours mon ange.
Donc, pour moi, tout moment passé avec toi, est, le bon moment, je t'aime et te désir plus que tout, et... tu ne m'obligerais en rien, car mon coeur et mon corps sont totalement tiens. Fait donc ce que tu veux de moi, mais sache que je serais entièrement pour mon amour.


Après sa tirade, il se tut et l'embrassa, tendrement et longuement, puis la regarda droit dans les yeux, attendait une réaction ou une parole, il voulait quand meme sur la piste de ses envies, glissant une main entres leurs corps, déscendant jusqu'a la souce de sa féminité pour caresser ses levres, il les écarta, et glissa jusqu'à son clitoris, qu'il titilla legerement, pour ré-éxiciter sa belle.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Ven 1 Juil - 22:46

Elle aimait ses caresses, son sourire, ses mots qui glissaient sur elle aussi doucement qu'une plume, ses lèvres sur les siennes lorsqu'il l'embrassa... Un long baiser mais qui ne saurait jamais être assez long aux yeux de la blonde. Elle sourit en sentant sa main se glisser entre eux deux et de nouveau caresser bouton de chair. Ely se mordilla la lèvre inférieure sous l'excitation, le plaisir, les frissons, le désir de lui qui déjà présent, se faisait pressant, insoutenable... Alors elle glissa sa main entre eux à son tour, prit sa main et la ramena au niveau de sa bouche. Délicatement, elle y déposa un doux baiser avant de faire glisser sa main de nouveau entre eux. Avec deux doigts elle vérifia que ses lèvres vaginales étaient ouvertes et des trois restant elle guida le membre de son bien aimé en elle.

Lorsqu'ils ne firent plus qu'un elle s’immobilisa et le regarda avec amour. Ils ne pouvaient pas être plus liés. Physiquement tout du moins... Elle lui sourit doucement et lui fit l'amour, lentement, doucement au début pour ensuite prendre un rythme plus effreiné. Elle était follement, passionnément amoureuse de lui et voulait le lui montrer à travers cet acte.

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Sam 2 Juil - 0:23

Il fut légerement décu qu'elle ne réponde pas à sa déclaration, mais ne dit rien et fit son maximum pour le cacher, cela mettait une petite note noire au tableau, qui était cependant plus que splendide. Il la laissa faire quand elle pris sa main et l'embrasse, il était assez inexpérimenté dans ce domaine, et il savait qu'elle, elle l'était, il la laissa donc mener la danse, il ne lui mettais aucune limite, aucune contraite, aucune barriere, il l'aimais profondément, et lui faisait une totale confiance, il s'abandonnait entierement a sa déesse. Il se doutais d'ou cette entreinte allez les mener, mais il ne savait encore comment, et ni quand. Une main receuvant un baiser, la deuxieme glissé sur le dos de sa belle, le caressant tendrement.

Il fut un peu surpris, quand elle le fit la penetrer, il était grandement éxité, cette derniere ce décupla quand il ne fit plus qu'un avec sa princesse, quand leurs corps se méllanger, s'unissait, se rejoignait, comme pour sceller l'amour qui les unisser. Elle mener leurs union, mais cela ne le dérangeai pas, ne métrisant pas cette art, il ne voulais pas gacher se moment, cette instant, ou leurs corps s'unnissait, sans encore s'etre mis en action, leurs regard ce croiserent, et il vit dans les yeux d'elyra tout l'amour qu'il aurait pu esperer, sentiment qu'il ressentait également, et qui émaner de tout les pors de sa peau.

Leurs corps se mirent doucements en mouvement, dans une grande douceur tout d'abords, puis, au fur et a mesure que le désir et l'envie de l'autre montaient a leurs paroxysmes, leurs rythemes devenaient de plus en plus effrainé, ses mains caressaient le corps de sa belle blonde, glissaient sur sa peau d'une douceur infini, sa bouche cherchant ses levres avec avidité. Leurs étreintes le mena bientot au septieme ciel, qu'il atteignit dans un gémissement de plaisir. Il ralenti alors, petit a petit, ses ondulations dans son aimée, pour finalement s'arreter, sans pour autant ce retirer d'elle, la serrant tendrement contre lui et l'embrassant, non pas fonguesement comme il l'avait fait quelques instant plus tot, mais tendrement et amoureusement.

Frottant tendrement son visage contre le sien, il lui souffla à l'oreille entre deux baisers sur sa douce peau.


je t'aime mon amour... Bien plus que tu ne pourrais ne serais ce que l'imaginer... tu es la seule, et l'unique... Et tu le restera... Toi à qui j'ai servi mon coeur sur un plateau d'argent.

En disant ses mots, il recula legerement la tete, quittant le creux de son oreille pour la regarder droit dans les yeux, qu'elle voie toute la véracité de ces propos et son coeur qui lui était grand ouvert.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Elyra le Mer 6 Juil - 17:07

Dans ses bras, dans leur étreinte érotique, la blonde découvrait quelque chose qu'elle n'avait encore pas vraiment ressentit. Ce n'était pas la première fois qu'elle faisait l'amour avec un homme, mais c'était la première fois qu'il y avait autant amour autour de leur câlin. Tandis que peu à peu elle montait vers le septième ciel, de temps à autre elle lui murmurait à l'oreille :

Je t'aime.

Puis vint l'instant où son plaisir atteint son paroxysme... Il était resté en elle, l'embrassait tendrement et elle le lui rendait avec tout son amour. Elle parcourait son corps de douces caresses, complètement folle de lui.

Mon ange, je t'aime plus que tout au monde. Je ne désire personne d'autre que toi dans ma vie. Mon futur c'est à tes côtés que je l'imagine. Mon coeur, mon corps et mon âme sont à toi. Je sais que tu en prendras soin. J'ai mis du temps à comprendre que c'était toi qui était fait pour moi, mais crois moi, maintenant je ne te lâcherai plus.

Le gardant en elle, elle posa sa tête sur son épaule et ferma les yeux. La fatigue se faisait sentir et ce qu'ils avaient fait n'était pas pour l'endiguer. Son corps était fatigué, détendu, presque inerte, déjà endormi peut être. Ely quant à elle était bien éveillée mais la fatigue corporelle ne manquerait pas de la rattraper et la faire tomber dans un profond sommeil. Avant que le marchant de sable ne dépose ses fameux grains sur ses yeux, la blonde caressa doucement le torse de son ange, juste à côté de l'endroit où elle avait posé sa tête.

_________________
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  jeremI le Mer 6 Juil - 18:02

il était touché par ce que lui dit élyra, et heureux de ce moment de symbiose entre eux, il lui sourit, mais la fatigue le submergait petit à petit, mais il luttait, pour écouter et observer sa princesse. Elle se positiona sur lui, tout en le laissant en elle, et il la laissa faire. Il était calme, détendu et heureux. il lui caressait les cheveux tandit qu'elle lui caressait le torse. Il continua quand elle s'endormit finalement, l'observant, l'admirant plutot meme, quand petit à petit, toujours dans les bras d'Elyra, il s'endormit également dans ceux de morphée. Dormant, calmemant, d'une nuit douce et reposante, cellant en quelque sorte leur couple, dans cette nuit de plaisir et d'amour.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: isoler et deprimer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum