Le début d'un grand vide

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Mer 30 Mar - 18:28

Lorsqu'elle ouvrit les yeux la blonde gémit de douleur.

Aiiiiie... J'ai mal à la tête !

Doucement son regard s'adapta à la lumière de la matinée bien avancée et une grande peur l'envahit. Tout ce qui était autours d'elle... elle ne le connaissait pas.

Où... Où suis-je ?

Désagréable petit trou de mémoire. Elle détailla l'armoire, le lit, les rideaux, la tapisserie... mais rien n'y fit... Elle ne se souvenait pas. Elle enregistrait toutes les couleurs, les détails à une vitesse folle comme si sa tête était avide d'informations, affamée. Elle s’intéressa ensuite à la présence qu'elle sentait près d'elle. Un homme, qui la fixait l'air inquiet. Là encore, elle était incapable de se souvenir de qui il était.

De quoi se souvenait-elle au juste ? Rapidement, elle fit le tour de sa mémoire. Ce ne fut pas difficile... un grand trou noir, rien de rien, pas le moindre souvenir. Alors c'était ça de naître ? Non quand on naît on se souvient de ce qui s'est passé dans le ventre de sa mère. Une onde de panique traversa la jeune femme, elle s'agrippa à ses draps.


Pardonnez-moi mais vous êtes... qui ? Et moi qui suis-je ?

Oui ça bonne question... son nom... quel était son nom ? Elle se mit à respirer très fort, elle sentait qu'elle allait défaillir... et cette douleur partout dans le corps... Comme si on l'avait rouée de coups...
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Mer 30 Mar - 18:42

jeremI resta la, paralysé par le choc, elle était devenu amnésique... il se repris rapidement, il ne fallait pas qu'elle voit son inquiétude, cela serais pire pour elle.
d'un coté, cette amnésie tombé bien, au moins elle avait oublier tout ce qui c'était passé.


bonjour, tu t'appelle elyra, tu es une jeune femme de 19 ans et tu es chez toi ici.
moi je suis jeremI, un de tes amis.
tu a fait une chute d'un escalier et tu a eu.... euh.... une amnésie... totale.
cela veux dire que tu a perdue la mémoire.


il la vit qui commencer a paniqué.

ne t'inquiete pas ely, ely c'est comme sa que les gens t'appelle, tu peux me faire confiance, je serai la pour t'aider, je vais t'aider a... réapprendre tout ce que tu savais.
d'accords? mais pour ça il faudra que tu me fasse confiance....
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Mer 30 Mar - 19:01

Une chute dans les escaliers ? Voilà qui expliquait ses douleurs et aussi le fait qu'elle était là dans sa chambre si elle avait bien comprit et lui... son ami ?... Veillait sur elle ? Alors il avait dit...

Ely...ra ? C'est ça ? Et vo... Toi... JeremI...

*Rha non mais on ne vouvoie pas ses amis hein ! Oui mais là c'est un inconnu ! Tout est inconnu de toute façon, tu vas être servie ma pauvre fille !* En plein débat avec son moi intérieur, Elyra ne se rendit pas compte qu'elle le fixait. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle rougit. *Hey, ça ne se fait pas de fixer comme ça, t'as pas honte ? C'est pas le premier humain que tu vois ! Bah là si un peu quand même... Tss...* Elle ne savait pas trop comment réagir. A mi chemin entre la panique et la résignation, elle restait immobile.

Il y a beaucoup à apprendre ?
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Mer 30 Mar - 19:14

ely semblait se debattre avec elle meme, surement normal apprès ce qui lui arrivait, cela devait etre.... horrible.
bon, repondre a ces questions.


beaucoup a apprendre...? hum, disons qu'il y en a pas mal, mais ne t'en fait pas, on le fera petit a petit, en douceur, on a tout notre temps. et tu vera, sa se fera tout seul.

je pense que cela sera un peu dur pour toi de voir beaucoup de monde, je propose que l'on reste ici, le temps que... tu réapprenne suffisament de chose.

cela te va t'il? et... veux tu quelque chose? n'hesite pas, tu peux tout me demandé, me poser autant de question que tu veux, si tu a besoin d'aide pour faire quelque chose aussi si tu veux.
n'hesite pas surtout d'accords ely?


il lui fit un petit sourire pour lui montrer qu'elle pouvait lui faire confiance, et qu'il allait tout faire pour l'aider.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Mer 30 Mar - 19:21

Il était... adorable ? Était-ce du à la situation ou était-il toujours comme ça ? Elle verrait bien... Ils allaient en avoir pour un moment... A moins qu'elle n'ait qu'une petite vie sans intérêt ce qui était fort probable aussi. Que faire à présent ? Il allait falloir régler plein de choses... par où commencer ?

Il va falloir prévenir ma famille, mes amis, et mon patron, leur expliquer que je serai absente quelques temps... Qu'est ce que je fais comme travail ?
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Mer 30 Mar - 19:36

je m'occupe de tout ça ne t'inquiete pas.
j'ai tout prévue.

come metier, tu est porte parole au conseil de notre duché.
c'est lui qui prend les decisions pour le peuple. toi tu explique ces descisions au gens. tu t'oxxupe aussi des animations.
ton patron c'est l'une de tes amis, elle est prevenue et s'occupera de tout en ton absence.

tu es aussi dans l'armée, mais ne t'inquiete pas ton patron sera prevenue et de toute façon tu es en repos.


il reflechi puis repris

mais ne t'inquiete pas pour tout sa, on reprendra plus tard, quand tu ira mieu. la je t'ai fait un bref resumé de tes métiers, pour que tu sois moins perdue.

il y a quelque chose d'autre que tu veux savoir? ou faire?
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Mer 30 Mar - 19:43

Presque imperceptiblement elle tendit la main vers lui. Elle était perdue... Tant de choses à se souvenir ou juste apprendre... Elle avait peur, une peur effroyable de son passé inconnu. Heureusement que JeremI était là.

Est ce qu'il y a d'autres chambres ici ? Ta femme et tes enfants pourraient venir là, je ne voudrais pas t'accaparer tout ton temps mais je sens que si je reste seule je vais déprimer...
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Mer 30 Mar - 19:50

jeremI sourit, puis rit meme, autant nerveusement que de bon coeurn après deux jours d'inquiétude cela faisait du bien.

j'ai l'air si vieux que ça? ne t'inquiete pas, je fais de l'humour.
non, je n'ai ni femme, ni enfant.
et tu n'accapare pas tout mon teps, je te l'offre volontiers.
et oui il y a des chambres a coté, si cela ne te derange pas, j'en utiliserais surement une, mais plus tard.
et ne t'en fait pas, je reste là, tu ne sera pas toute seule.


en parlant de chambre il se rappella qu'il n'avait pas dormi depuis.... deux jour.... après 2 course, et des heures a s'inquiété et a s'occuper d'elle, il commencer a fatigué un petit peu, c'est fou ce que l'on peut faire pour les personnes que l'on aime.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Mer 30 Mar - 20:07

Ely fut soulagée, elle ne savait pas trop pourquoi au juste, mais soulagée quand même et puis de nouveau elle paniqua.

Et moi je n'ai pas d'enfant non plus hein ?

Quelle galère si elle en avait... comment leur expliquer que maman ne les reconnaissait pas ? Qu'elle les avait oublié ? ça serait horrible ! Comment peut on oublier ses enfants ???

Tu n'as pas l'air vieux... tu as quel âge ?

Tu peux utiliser tout ce que tu veux... De toute façon je ne sais même pas ce qu'il y a ici. A part cette chambre...

Mais tu as l'air fatigué dis moi, tu n'as pas beaucoup dormi ces derniers jours, je me trompe ? C'est à cause de moi aussi ? Tu devrais aller te reposer.


Elle tenta de se redresser pour l'accompagner jusqu'à une chambre et visiter sa propre maison au passage, mais elle se rallongea aussitôt en gémissant de douleur. Non... elle ne pourrait pas se lever avant un long moment... quelle torture... elle avait tellement envie de tout voir, tout visiter...

Arf... je t'aurais bien accompagné mais je ne peux pas bouger... Elle grimaça. Pendant que tu dors je peux jeter un coup d'oeil à mes documents... ça m'apprendra mon métier d'une certaine manière, qu'est ce que tu en penses ?

Il lui fallait une occupation, absolument... rester seule avec rien dans la tête ce n'était pas possible ! Elle aurait tôt fait le tour de toutes ses pensées. Elle n'avait pas vraiment envie d'être seule, mais elle n'allait quand même pas lui demander de dormir là... Si elle était mariée et avait des enfants ça pourrait être mal interprété.
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Mer 30 Mar - 20:25

non tu n'a pas d'enfant.
et moi... j'ai 21 ans.
non ne t'inquiete pas, je n'ai pas someil, sa ira, je dorirai plus tard.
et euh... disons que ce n'est pas a cause de toi, je l'ai voulu, et cela ne me derange pas, ne t'en fait pas.
tu doit avoir plein d'autre question ou envie, non?


il vit qu'elle essayé de se lever.

non, reste allongé, pour l'instant c'est mieux, tu es faible et fatigué. il faut que tu économise tes forces.

oui les dossiers pourquoi pas. je vais te les faires apportés si tu veux.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Mer 30 Mar - 20:36

oh et puis non je n'ai pas envie d'étudier maintenant.

Elle avait envie de sortir voir au dehors. Mais ça serait pour plus tard.

J'ai envie de... sortiiiir !!!!! Bon je vais me contenter de questions...

On se connait depuis quand ? Comment on s'est rencontrés ?
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Mer 30 Mar - 20:49

plus tard tu sortira. ne t'inquiete pas

il lui sourit

alors, on c'est rencontré il y a... environ 2 mois je dirais. on c'est connut car je voulais m'impliquer dans le duché et une amie que l'on a en commun et qui s'appelle camille m'a dit de m'adressé a toi.
et depuis, bah voila, on a fait connaissance puis on est devenu amis.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Mer 30 Mar - 21:01

Camille ? Elle fait quoi comme travail ? et toi tu as un travail ? Tu vas peut être devoir aller travailler d'ailleurs...

Elle le regarda inquiète.
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Mer 30 Mar - 21:08

camille, c'est notre patronne, et une amie, c'est la duchesse.

moi, je peut exercé mon travail d'ici, ne t'inquiete pas.
je suis tribun, policier, ambassadeur, cehf maréchal et d'autre tache.

mais je peut tout faire d'ici.

je t'expliquerai se que sont c'est metier plus tard.

il faudrait que tu dorme a nouveau, cela va etrer un peu dure de tout réaprendre.
et après se qui c'est passé aujourd'hui il faudrait que tu dorme.


il lui remis la couette correctement. et lui fis un baiser sur le front.
elle s'endormi rapidement et jeremI regarda d'abords ely dormir, voulant veiller sur elle, puis s'endormi épuisé sur le fauteuil.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Jeu 31 Mar - 12:21

JeremI insista bien sur le fait qu'il fallait qu'elle dorme alors elle s'enfonça bien sur son oreiller et le regarda pour voir s'il allait partir. Il se pencha vers elle et elle le suivit du regard intriguée. Avec une infinie douceur il avait déposé un baiser sur son front et elle avait fermé les yeux en même temps. Une vague de sommeil l'emporta.

Elle dormit à coup... ses bleus et sa blessure à la poitrine la faisait souffrir dès qu'elle bougeait un peu dans son sommeil. Alors elle se réveillait quelques secondes, fixait le plafond une minute, et se rendormait. Une nouvelle fois elle se réveilla, toujours aussi fatiguée parce qu'elle n'arrivait pas à avoir un bon sommeil. Cette fois au lieu de regarder le plafond elle regarda vers le fauteuil dans lequel s'était trouvé JeremI un peu plus tôt et elle se rendit compte qu'il dormait là.

Une impression étrange de déjà vu la submergea.

*Quand-est ce que j'ai déjà vu ça ?
Bah à ton réveil tout à l'heure idiote !
Ah oui !*


Une envie de le rejoindre s'empara d'elle. Elle se sentait tellement vide, qu'elle avait besoin de s'accrocher à quelque chose. A lui ? Il était son seul lien avec son passé, le seul à la savoir dans cet état, avec Camille aussi, il avait dit qu'il l'avait prévenue, mais elle n'était pas là. Elle devait avoir trop de travail, et puis de toute façon elle n'aurait pas pu faire grand chose.

Sortant son bras de sous les draps, elle tendit la main vers lui.

*Mais qu'est ce que tu fabriques ?
Bah ça ne se voit pas ? J'essaie de le toucher.
Arrête tes bêtises tu va te faire mal à te tortiller comme ça !
Aie...
Qu'est ce que je disais...
Hum ce n'est pas drôle...

Je ne rigole pas... En plus tu risquerais de le réveiller !
Moui t'as pas tort. Mais je voulais...
Le toucher oui c'est bon on a compris ! Aller retourne dormir, tu le verras plus tard il ne va pas s'envoler !
Tu en es sur ?
C'est lui qui l'a dit t'écoute un peu des fois ?
Oui mais j'ai peur... Qu'est ce que je vais devenir sans souvenirs ?*


Une question sans réponse... Elle laissa son bras retomber mollement sur son lit et regarda JeremI longuement. Il avait l'air si calme et en même temps si inquiet... Elle s'en voulait de l'inquiéter autant. Perdue dans sa contemplation et ses pensées, elle s'endormit de nouveau.
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Jeu 31 Mar - 16:32

jeremI s'était endormi sans s'en rendre compte, il avait prévue veiller sur elyra toute la nuit, mais la fatigue avait fini par avoir raison de lui.
il dormit d'un someil agitée, l'inquietude qu'il avait pour elyra le suivant jusque dans son someil.

il fini par se reveillé vers le milieu de la nuit. il verifia qu'ely allait bien, elle dormait, il remis la couverture qui s'était defait. puis resta un moment a la regardé dormir.

il se souviens de l'état de la cuisine et alla netoyer tout sa.
il prit une serpiere et un balai et alla tous netoyer. au bout d'une heure de nétoyage il avait fini.
après avoir fini il alla dans la chambre d'ami ou il y avait des vetement propre, il avait demandé a un de ses policiers lui recuperer des vetements chez lui et les apporté ici. heureusement ils en avaient pris des assortis. il se vetit donc après c'etre debarboulliait avec un sceau qu'il avait monté après avoir tout ranger, puis retourna dans la chambre d'elyra ou elle dorais encore paisiblement et ce rassit dans le fauteuil la regardant dormir
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Jeu 31 Mar - 17:58

Partie... la présence bienfaitrice et protectrice était partie. Ely l'avait sentie s'éloigner dans les méandres de son inconscient. Elle fut alors la proie d'image... ou de souvenirs ? En à peine une heure, elle revécu toute sa petite enfance. L'Italie l'Arno, sa nourrice, son amie d'enfance... ses parents, tout plein de petits détails qui emplissait sa tête d'images et lui donnaient la migraine, une épreuve éprouvante... fatigante... Tout s'arrêta d'un coup lorsque la présence protectrice se rapprocha. Tout près à ce qu'elle pouvait en juger. Puis s'éloigna un peu...

*Il est retourné s'asseoir dans le fauteuil.
Comment tu sais ça toi ?
Bah... Il est à la même distance que tout à l'heure quand il dormait.
Là tu me fais peur...
Pourquoi ?
Euh... tu es censée dormir, pas savoir où sont les gens autour de toi, c'est flipant.
Je dors pas !
Si si je t'assure. Essaie de bouger voir...*


Un long moment de panique... Ely essaie de bouger... impossible. Ouvrir les yeux ? Non plus...

*Qu'est ce qu'il se passe ! Pourquoi je ne peux pas me réveiller ? Pourquoi je suis à moitié consciente ?
Je ne sais pas...
Rha tu ne m'aides pas là !
Je suis toi... ce que tu ne sais pas... je ne le sais pas non plus...
Là t'as pas tort... JeremI ! JeremI réveille moi !
Il ne t'entend pas.
Oh toi tais-toi !
Pas ma faute si t'es dans de beau draps ma pauvre fille.
Grrrr !*


Elle s'énerve toute seule, mais sur son visage ça ne se voit pas. De l’extérieur elle parait normale, neutre, faible, fatiguée et fragile.

*Bon et si tu pensais à ce dont tu as rêvé au lieu de t'énerver comme une abrutie ? Et que l'on sait que ça ne sert à rien...
Humf...
Aller... On a que ça à faire de toute façon !
Non. Je boude.
Bah voyons ! Mam'selle se boude à elle même c'est nouveau ça... Non d'accord ce n'est pas nouveau je retire ce que je viens de dire... Mais on sait que c'est débile et que ça n'arrangera en rien les choses. Bon allez un petit effort... Alors ces rêves ?
Hum... Trois ans, j'avais trois ans, pas plus.
Et ?
Il y avait mes parents, on parlait pas comme on parle ici. Une autre langue. Il y avait un fleuve, très beau, j'avais souvent envie de m'en approcher mais ma nourrice me rappelait toujours à l'ordre. Je ne sais pas pourquoi elle ne voulait pas que j'y aille. Trop dangereux peut être vu que je ne sais pas nager ?
Surement. Et c'est tout ?
Non il y avait une petite brune aussi. On jouait ensemble, mais mes parents n'étaient pas trop d'accord, je ne sais pas pourquoi.
Son nom ?
R... Rrrr... ça commence par un R et ça me fait penser à une fleur...
Rhododendron ?
Tu parles d'un nom pour une fille ! Non c'était plus joli, plus poétique... Réfléchit !
Rrr... Rose ?
Oui !!!! Mais pas que... C'est le début ça... Rosalys !
Ah oui très joli.
Je te l'avais dit !
Moui... en attendant tu ne penses plus à ton pseudo sommeil...
Arg... qu'est ce que ça veut dire à ton avis ?
Hum... aucune idée, mais c'est embêtant ça fait presque deux jours que tu n'as rien mangé ou presque, en plus tu ne respires plus là.
Comment ça je ne respire plus ? Non c'est quoi cette histoire ? Oh.. tu as raison... Qu'est ce que je fais ? Qu'est ce que je fais ??
Tu ne peux rien faire...
Nooooon !!!! Je ne veux pas mourir !!!!
Là avoue que c'est mal parti...*


Elle ne se répondit pas. Il n'y avait rien à ajouter. Seulement attendre... Attendre que la fin arrive, ou qu'elle respire de nouveau.
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Jeu 31 Mar - 18:27

jeremI vit qu'elle dormait pessiblement et se perdit dans ces pensés...
au bout d'un moment elle regarda a nouveau elyra. la, horreur, elle ne respirait plus!
il se leva et s'approcha d'elle, verifia si c'était uste une imprresion ou si elle ne se reveillait vraiment pas, mais rien. il verifia son pou et il batait, elle n'était pas morte, ça c'était sur, mais ça risqué de ne pas durée si elle ne respirait pas rapidement.

il lui pinca le nez et lui entrouvrit la bouche et mis une main sur sa nuque. il colla sa bouche autour de la sienne et souffla dedans.
il verifia qu'elle continué a avoir un battement cardiaque, c'était le cas. il recommanca donc son bouche a bouche,soufflant puis la laissant expiré, et recommanca plusieurs fois l'opération espérant qu'elyra se remettrai a respiré. la situation était bien que pas désagréable était embarassante et très inquiétante
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Jeu 31 Mar - 19:13

*Il s'approche ! Il s'approche !
Ah ? On n'est peut être pas totalement perdue alors...*


Elle se demanda ce qu'il allait faire, s'il verrait qu'elle ne respirait plus. Ce devait être le cas car elle sentit une main se glisser derrière sa nuque.

*Hey je sens tout c'est normal ?
Que veux tu que je te dise... C'est tellement bizarre comme situation...
Oh ! Il... ses l... elles sont si douces...
Alors toi tu es en train de mourir et tu t'attardes sur les détails ? Là je ne te suis plus... Fait quelque chose, accroche toi ! Aide le !
Haaaan !!!! Tu veux pas que je mette la langue non plus ?
Abrutie ! Tu m'as très bien comprise !


Ely s'accrocha de toutes ses faibles force à cette sensation de souffle dans sa gorge, cette sensation de douceur sur ses lèvres. Après quelques secondes interminable d'acharnement, lentement elle réussit à inspirer toute seule. Son rythme respiratoire reprit. Elle était sauvée. Pour l'instant...
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Jeu 31 Mar - 19:20

jeremI se rendit compte ravi qu'elle recommencer a respirer, il se recula a moitier a contre coeur et vit qu'elle dormait malheureusement encore. il lui mis la main sur le front mais ne vit pas de fievre. il compris qu'elle devait etre tombé dans le coma, leger il l'esperait.
il s'assit a coté d'elle dans le lit et inquiet lui caressa les cheveux priant pour qu'elle se reveil.
il restera la des jours s'il le fallait, mais ne laisserai pas ely toute seule, il ne pouvait pas la laisser, c'était plus fort que lui.
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Jeu 31 Mar - 19:38

Il restait là près d'elle, il n'était pas retourné sur le fauteuil cette fois. Elle sentait ses doigts caresser ses cheveux. Sans sentir son inquiétude, elle se l'imaginait très bien et ça lui faisait de la peine. Elle n'aimait pas le savoir triste. Il n'était peut être qu'un inconnu, mais c'était un inconnu qui prenait soin d'elle. Elle avait l'impression qu'elle pourrait toujours compter sur lui.

*Et bah on a frolé la catastrophe là !
ça tu peux le dire !
J'ai cru qu'on y arriverait jamais.
On a stabilisé la situation. Maintenant il faut avancer.
Non pas maintenant je suis épuisée...
Alors dors... essaies...*


Ely essaya de quitter sa semi-conscience et au moment où elle sentait qu'elle plongeait vers un ailleurs elle se retint.

*Hé ! Hé ! Hé !
Quoi encore ? Toujours pas endormie ?
J'ai peur... Et si ce n'était pas le chemin du sommeil ?
Mais si, de toute façon on ne peut pas rester dans cette situation. Allez, va !
D'a....d'accord...*


Ely se laissa emporter dans un profond sommeil.
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Jeu 31 Mar - 19:53

jeremI vit qu'elle dormait, en cas de coma il savait qu'il ne pouvait rien faire.
il fit alors chercher par le policier qu'il avait envoyé tout a l'heure lui rapporté tout ces dossiers de ces differents bureaux, pour pouvoir travailler ici.

il alla chercher une table dans une piece a coté puis pris une chaise.

il les installa a coté du lit et quand le policier revient et sonna a la cloche, alla les chercher et ce mis a travailler, verifiant souvent qu'ely allez bien
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Jeu 31 Mar - 20:58

Il la laissa une première fois seule. Elle ne s'en rendit compte que lorsqu'elle vit de nouveau des images qui flottaient dans sa tête. Très loin du décors de l'Italie, un père qui ne ressemble en rien au précédent qui meut au combat... Le couvent à Châteauroux dans lequel, elle reste jusqu'à ses 18 ans.

Il revint. Ses souvenirs s'éloignèrent aussitôt. Il faisait des allez-retours.

*Tiens on dirait que c'est quand il est très loin que je retrouve la mémoire !
Oui bah ça va te servir à rien si tu ne te réveilles pas...
T'as pas tort...
Pour une fois que tu t'en rends compte.
Rho mais toi et moi c'est pareil !
Mouais... Bon et sinon ces souvenirs ça donne quoi ?
Bah c'est étrange je n'avais pas le même père...
Peut être qu'il s'est passé quelque chose qui a fait que tu as changé de famille ?
Quoi ?
Bah ça doit être assez traumatisant pour que ton esprit ait décidé de ne pas s'en souvenir.
Oui ça doit être ça. Oh il s'en va... Nooooon...*


La sortie du couvent. Sa rencontre avec Davia et El Oso. Son départ pour Gien, sa rencontre avec Maelle, leur fugue jusqu'à Semur. Voyage vers Autun, puis Nevers, rencontre avec Coucou, Sandreen et Roseline, des amis formidables.

Voyage jusqu'à Tours... Août 1458. Rencontre avec Isabelle et Juliette, deux personnes chères à son coeur, et puis Jeremy et Othella deux hommes qui sont mort et à qui elle tenait beaucoup... Du coup elle partit en voyage pour faire son deuil. Direction Nevers pour retrouver ses amis d'autrefois. Sur la route elle rencontre Willi un blésois et à Sancerre Over. Elle fuit Tours de nouveau.

Elle rend visite à ses amis à Sarlat puis retourne à Tours. Pastorale, ducales, baptême...

JeremI revint.

*Bon là je crois que j'ai fait le tour. Mais c'est étrange, je n'ai aucun souvenir d'avoir jamais été... amoureuse, d'avoir jamais été avec quelqu'un... Même j'ai des trous, des choses que je fais sans savoir pourquoi une telle réaction... Qu'est ce que je cherche à me cacher ?
A mon avis, il vaut mieux ne pas chercher à savoir...
C'est perturbant quand même !
Je te l'accorde.
Tu as l'air blasée..
Non... mais tu ne sens pas quelque chose d'étrange ?
Hum... maintenant que tu les dis... je me sens toute sèche.
C'est bien ce que je craignais
Quoi ???
Tu te déshydrates.
Quoi !!!
Tu es sourde ou tu le fais exprès ?
Mais... Mais... qu'est ce qu'on va faire ?
Il faut que tu boives, pour ça il faut que tu te réveilles.
Je n'ai plus aucune force. Et je suis si fatiguée...
Tu en as pas assez de dormir...
ça n'est pas du tout réparateur !*


Ely avait les lèvres toutes sèches, la fièvre commençait à monter. Sa peau aussi était sèche.

*Ely... Ely ça me fait peur là !
Tais-toi j'ai mal à la tête !
Elyyyy !!!!
Nooooon !!!! Chut ! Pas un bruit, j'ai mal... de plus en plus mal.
Réveille toi !
JeremI...
Accroche toi à lui !
Je t'en prie...
Allez fait un effort !
JeremI...
Réveille toi bon sang !*


Subitement elle ouvrit les yeux et cria presque son nom.


JeremI !

Elle était brûlante. Douloureuse de partout. Elle pleurait sans larmes... son corps ne contenant pas assez de liquide pour en produire.

S'il te plait... de l'eau...
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  jeremI le Ven 1 Avr - 16:27

il entendit elyra crié sont nom, il se précipita vers elle, elle lui demanda de lui de l'eau comme si sa vit en dépendait, il se leva et se précipita dehors en courant, il devala les escaliers 4 a 4, pris une carafe et un verre, la remplit puis remonta en courant sans faire tombé d'eau et arriva au chevet d'elyra, il se mit a coté d'elle lui remplit le verre et lui tendit.

tiens, bois sa.

il mis sa main sur son front et le trouva brulant.

je reviens vite. je vais te cherché quelque chose pour ton front.

il lui remplit un nouveau verre d'eau et fila dans la salle de baim.
il prit une serviette propre, il falait qu'il pense a netoyer celle taché de sang, il les cacha au cas ou ely tomberais dessus. il la trempa dans un sceau d'eau froide et retourna dans la chambre d'elyra.


moins soif? sa va mieux?
attend laisse moi faire.


il lui fit de la serviette un turban pour que la fievre passe.

ça va comme ca?
tu a dormi lomgtemps, tu a meme arreter de respiré, je me suis inquiété, vraiment...
avatar
jeremI
Squatte le canapé

Masculin Messages : 160
Date d'inscription : 26/03/2011
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Elyra le Ven 1 Avr - 18:23

Elle enfila chaque verre d'eau qu'il lui donnait. Doucement, il enveloppa sa tête avec une serviette humide. Elle attrapa la carafe sans passer par le verre et la vida entièrement. Là ça devrait aller. Doucement elle passa sa langue humide sur ses lèvres sèches pour les humidifier. Elle avait mal à la tête. Elle l'entendait parler mais peinait à réfléchir.

Je suis désolée.

Elle reposa la carafe et se blottit contre lui. La fièvre retombait doucement. Bouger lui faisait toujours aussi mal mais il fallait absolument qu'elle ait un contact avec la vie réelle. Passer tant de temps dans sa propre tête à revivre toute sa vie ou presque, dans un temps record avait été éprouvant. Alors malgré la douleur, elle l'avait prit dans ses bras et le serrait contre elle. Délicatement, elle déposa une bise sur sa joue.

Je me souviens de toi. Je me souviens d'une partie de ma vie, mais il y a plein de trous. On va pouvoir se passer d'apprentissage, mais je suis toujours mal en point. Il va me falloir un long moment de convalescence. Tu resteras près de moi ?

Elle plongea son regard dans le sien, le serrant un peu plus contre elle, comme s'il n'avait pas le droit de dire non. Elle voulait tellement qu'il reste. Elle avait énormément besoin de lui.
avatar
Elyra
Squatte le canapé

Féminin Messages : 224
Date d'inscription : 20/03/2011
Localisation : Touraine

Voir le profil de l'utilisateur http://organza.forumactif.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début d'un grand vide

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum